“Ceux qui luttent ne sont pas sûrs de gagner, mais ceux qui ne luttent pas ont déjà perdu.” Bertolt Brecht

L'Humeur
  • Vu de loin
  • 23 avril 2015,
    par Guy Cure
  • Pas facile de comprendre les conséquences de la restructuration du Technicentre de la SNCF à Romilly. Une lecture attentive de la presse locale laisse dubitatif. Le titre annonce qu’on passe de 530 à 200 emplois. Une lecture plus attentive montre (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • QUE VEUT FILOCHE ?
  • 23 avril 2015
  • Gérard filoche était l’invité de l’université populaire (upopaube) qui ne l’a pas regretté. 200 personnes s’étaient déplacées, le 15 avril, au centre (...)

  • Lire la suite
1 Clic une Claque
  • AUCUNE EXCUSE
  • jeudi 23 avril 2015
  • François Hollande a fait dire qu’il ne ferait pas d’excuses au Parti communiste après sa comparaison scandaleuse. A en croire l’élysée, il n’aurait (...)

  • Lire la suite
Accueil > L’hebdo > 2015 > Avril > N1335

Télécharger le N1335

Les articles de ce numéros

jeudi 23 avril 2015, par Rémi

Les salariés et la population romillonne sont encore sous le choc de l’annonce du démantèlement du technicentre SNCF. Un scénario catastrophe pour les habitants et une ville déjà économiquement sinistrée Qu’en termes élégants les choses ont été (...)

Lire la suite

jeudi 23 avril 2015

CHRISTOPHE LATRASSE SECRÉTAIRE DE L’UNION LOCALE CGT DE ROMILLY-NOGENT Cette fermeture est une catastrophe pour le bassin d’emploi de Romilly-Nogent. En termes de destructions d’emplois, aux 350 suppressions annoncées sur le site, il convient (...)

Lire la suite

jeudi 23 avril 2015

Les conseillers municipaux communistes et partenaires demandent la tenue d’un Conseil municipal exceptionnel consacré à l’avenir du technicentre de Romilly-sur-Seine. « Symbole fort et initiative utile », ils proposent que cette réunion soit (...)

Lire la suite

jeudi 23 avril 2015

Gérard filoche était l’invité de l’université populaire (upopaube) qui ne l’a pas regretté. 200 personnes s’étaient déplacées, le 15 avril, au centre culturel de la Chapelle-Saint-Luc pour tout comprendre du code du travail. L’invitation était ainsi (...)

Lire la suite

jeudi 23 avril 2015

Alors qu’elles n’ont plus été revalorisées depuis avril 2013, les pensions de retraite de base ne le seront pas au 1er octobre prochain et resteront donc figées jusqu’en octobre 2016. « Avec une inflation 0, la règle donne 0 revalorisation », a-t-on (...)

Lire la suite

jeudi 23 avril 2015

François Hollande a fait dire qu’il ne ferait pas d’excuses au Parti communiste après sa comparaison scandaleuse. A en croire l’élysée, il n’aurait pas critiqué les communistes mais « déroulé un raisonnement ». Le même raisonnement sans doute qui lui (...)

Lire la suite

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|