" Le combat de la vie est toujours politique et par les temps qui courent, il est toujours necessaire. " Michel Piccoli

L'Humeur
  • UN CHARLATAN
  • 3 avril 2020
  • Il y a vraiment des coups de pied au cul qui se perdent. Bruno Le Maire vient de déclarer qu’il était prêt, pour sauver l’économie, à nationaliser les grandes entreprises qui risquent de vaciller sous le vent violent de la crise. C’est pourtant lui qui (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE
  • 3 avril 2020
  • Je me suis doutée que tout ça partait en sucette, a dit une quidame témoignant de « son » confinement. Nous y sommes. La crise sanitaire prédite par (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2020 > AVRIL 2020 > N° 1593

Télécharger le N° 1593

Les articles de ce numéros

vendredi 3 avril 2020, par LDA

« Ils ne mourraient pas tous, mais tous étaient frappés ». La parabole de La Fontaine dans sa fable Les animaux malade de la peste traverse les siècles avec le même à-propos. Le virus est un grand niveleur de conditions. Il ne choisit ni le rang (...)

Lire la suite

vendredi 3 avril 2020, par LDA

Face à l’effondrement économique qui se dessine, Bruno Le Maire n’exclue pas de nationaliser temporairement certaines grandes entreprises. On sait que les gouvernements les plus imbus de doctrines néolibérales n’hésitent pas à recourir à ce moyen, (...)

Lire la suite

vendredi 3 avril 2020

Notre camarade Louisette vient de nous quitter à l’EPAHD de Pont-sur-Seine où elle avait été admise. Communiste depuis quand ? Depuis toujours pourrait-on dire, car Louisette cultive depuis sa plus jeune enfance le souvenir de son père, Charles (...)

Lire la suite

vendredi 3 avril 2020

Après les masques, les gants, les tests, les soignants seront-ils privés de bouteilles à oxygène médical ? Les ex-salariés de l’entreprise Luxfer de Gerzat (Puy-de-Dôme) alertent sur ce risque depuis l’annonce de la fermeture de l’entreprise en décembre (...)

Lire la suite

vendredi 3 avril 2020

Je me suis doutée que tout ça partait en sucette, a dit une quidame témoignant de « son » confinement. Nous y sommes. La crise sanitaire prédite par les soignants à chaque coup de lardoir budgétaire, le krach financier dont les boursouflures (...)

Lire la suite

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|