« Cette Fête de l’Humanité autrement, c’est un acte de résistance. » Ernest Pignon-Ernest

Accueil > Archives > Ecoutez-voir.

Ecoutez-voir.

samedi 7 mai 2011 (Date de rédaction antérieure : 18 septembre 2020).

.Laïcité

dans Auboisement Correct, un rédacteur du nom de Montaulinfo, monte au filet pour exprimer au préfet sa surprise de voir un portail de nature religieuse être installé à la porte du cimetière de Mathaux. « Les sépultures privées, dit-il, peuvent porter témoignage d’une religion, mais il n’est pas tolérable que la partie publique d’un cimetière en soit affectée durablement. » il est vrai que la neutralité du lieu n’est pas respectée, là où reposent des gens de toutes confessions au milieu d’athées et d’agnostiques. elle ne l’est pas davantage dans les cérémonies républicaines quand les élus ou les préfets appellent à fréquenter les cultes avant de s’en aller.

C’est encore le cas pour le 8 mai où le préfet donne rendezvous à 10 h 15 pour une : « cérémonie oecuménique à la basilique St-Urbain ». Pour se défendre, il dit qu’il ne fait que relayer l’information religieuse, mais n’en est pas l’organisateur. ça fait quand même partie de l’invitation officielle qui serait demandée par les associations d’anciens combattants. Autrefois, les citoyens protestaient : une délibération communale fut prise le 21 février 1901 à saint-Mardsen- othe. Le Conseiller Auguste spacensky en citant la loi du 7 vendémiaire de l’an iv déclare « qu’aucun signe particulier à un culte ne peut être élevé, fixé ou attaché en quelque lieu que ce soit de manière à être exposé aux yeux des citoyens si ce n’est dans l’enceinte consacrée aux exercices du culte… » Le Conseiller invite donc M. le Maire à faire enlever dans les plus brefs délais toutes les croix édifiées sur les terrains appartenant à la commune (dont le cimetière).Trois conseillers votent pour : spacensky, solmon et noël. Les 7 autres ont voté contre. Force reste à la croix !

J.L.

...LES 12 EUROS DU Dimanche

Une cliente à une employée : « depuis que vous travaillez le dimanche, votre paye a du augmenter ? » Réponse mifigue, mi-raisin : « oui, douze euros, ça paye à peine l’essence.  » début avril, j’avais déjà tempêté contre une enseigne romillonne de hard discount qui ouvre ses portes le dimanche matin (Cf. DA n°1123). Carrefour, propriétaire de diA, a réalisé en 2010 un résultat net en hausse de 11,3%, grâce notamment à 580 M€ « d’économies de coûts [...] supérieures à nos objectifs initiaux », fanfaronne un communiqué de mars dernier. économies de coûts : ratiboiser les salaires tout en faisant travailler plus. Avant dernière ligne de l’Annonce faite aux Actionnaires, je lis : « au 31 décembre 2010, la dette financière nette ressort à 7 998 M€, en hausse de 21,2% par rapport au 31 décembre 2009 (6 600 M€) » . nous y sommes. Les douze euros du dimanche de la petite employée, c’est des économies de coûts pour payer les actionnaires et les banquiers. C’est logique. C’est la logique du capital.

LE CAPITAINE TRICASSE

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|