Depuis des années, on nous enlève la production et les équipements pour les amener en Hongrie et en Pologne » David, salarié de Bridgeston Bethune

Accueil > Archives > L’humeur

L’humeur

jeudi 10 février 2011 (Date de rédaction antérieure : 28 septembre 2020).

- PAR EXEMPLE

Un proverbe chinois dit que si un homme a faim, il vaut mieux lui apprendre à pêcher que lui donner un poisson. Oui mais, mondialisation oblige, les poissons sont de plus en plus rares en France et c’est la Chine qui nous expédie les produits de ses élevages. Et nos chefs ont décidé qu’enseigner la pêche coûte trop cher, qu’il faut diminuer le nombre de ceux qui font métier d’en apprendre les techniques, mais aussi les règles. Alors, il n’y a pas d’autre solution immédiate, pour ceux qui ont du coeur et sont moins mal lotis, que de donner du temps ou de l’argent au Secours populaire, aux Restos ou autres organisations caritatives, pour soulager un peu de misère.

J’apprécie sincèrement que des artistes s’engagent pour aider ces organisations, et fassent appel à la générosité de chacun pour combattre la faim, la misère ou la maladie. J’aimerais aussi que beaucoup n’utilisent pas toutes les ficelles des paradis fiscaux pour échapper à cette forme toute simple de solidarité qu’est le paiement de l’impôt. Et si en plus, ceux et celles qui côtoient nos ministres, qui fréquentent les salons de l’Élysée, utilisaient leur influence pour faire reculer l’injustice, pour stopper la progression de la misère, ils seraient vraiment crédibles.

Guy Cure

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|