Depuis des années, on nous enlève la production et les équipements pour les amener en Hongrie et en Pologne » David, salarié de Bridgeston Bethune

Accueil > Archives > Ecoutez-voir

Ecoutez-voir

jeudi 27 janvier 2011 (Date de rédaction antérieure : 27 septembre 2020).

- ...REPRESENTATIVITE ZERO !

La représentativité du MEDEF en a pris un sérieux coup avec les élections pour la Chambre Régionale du Commerce et de l’Industrie. Déjà peu plébiscité dans notre département, malgré la présence d’une seule liste pour l’élection à la CCI de Troyes et de l’Aube, le MEDEF a encore perdu en crédibilité au niveau régional. De là à dire que son audience nationale auprès des membres du gouvernement est disproportionné par rapport à sa représentativité auprès des artisans, commerçants et chef d’entreprises, il n’y a qu’un pas qu’il ne faut pas hésiter à franchir. Aujourd’hui les très dogmatiques grands patrons français sont très éloignés des préoccupations de ceux qu’ils prétendent représenter. A l’instar de l’UMP à laquelle il est très lié, le syndicat protecteur des intérêts des riches héritiers de ce pays, n’a clairement aucune légitimité pour dicter des reculs sociaux que leurs communiquant nomment « réformes ».

Flob

- ...EDF : EPISODE DE FOUS

C’est l’histoire d’un romillon dont la facture EDF venait à échéance le 15 janvier. Le 12 janvier, comme à son habitude, il envoie un mandat postal. Or, depuis cette date, les 105 petits euros remis aux postiers n’apparaissent pas sur le compte du "client". Coups de téléphone à répétition pour signaler l’anomalie : 15 mm d’attente en moyenne à chaque appel, puis vérification scrupuleuse du pedigree de l’intéressé (au cas où ce serait un martien qui appelle), proposition pour la énième fois de quelque service, évidemment payant, avant le bonheur d’entendre un céleste : "que puis-je faire pour vous ?". L’intéressé fait remarquer qu’on ferait beaucoup pour lui en retrouvant la trace de ses petits sous. Bien sûr, monsieur, ne vous inquiétez pas. Hélas, malgré les propos lénifiants, le lettre de rappel tombe. Re-coups de bigophone : c’est pas nous, c’est la Poste ! Adressez-vous à eux. Après une discussion chargée d’électricité d’où il ressort que le "client" doit apporter la preuve du paiement, celui-ci obtient enfin un numéro de fax pour adresser copie du récépissé. Dont acte. Premier envoi et appel 48 heures après : fax introuvable. Un second numéro de fax est donné : rebelote. Puis un troisième numéro de fax est donné : dix de der ! On rappelle le client pour l’informer que le fax est bien arrivé (on a avancé)... mais qu’il est illisible ! Le client, qui commence à se demander, s’il ne va pas céder au chant des sirènes des opérateurs privés, se rend donc illico à la Poste qui recherche l’original du mandat et adresse directement un quatrième (!!!) fax, tamponné et certifié, avec accusé de réception à EDF. Pour la suite, on vous tiendra... au courant, en espérant que le "client" n’aura pas entre temps disjoncté !

Le capitaine Tricasse

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|