Depuis des années, on nous enlève la production et les équipements pour les amener en Hongrie et en Pologne » David, salarié de Bridgeston Bethune

Accueil > Archives > Humeur

Humeur

jeudi 7 octobre 2010 (Date de rédaction antérieure : 29 septembre 2020).

- ...QUI A PEUR DE GEORGES CHARPAK ?

Il faut croire que la France (ceux qui la représentent) n’est pas très intéressée par la disparition d’un prix Nobel. Finalement, la mort de Georges Charpak a moins occupé l’actualité médiatique que les démêlés judiciaires d’une momie de star et de son chirurgien ; même à Troyes qui avait tissé des liens particuliers avec Charpak. En d’autre temps, un Président de la République avait accompagné le grand physicien à Troyes. De nos jours, il ne s’est trouvé ni maire ni ministre pour honorer dignement son oeuvre et sa mémoire. Charpak avait le souci de partager son plaisir à découvrir. Il disait que bricoler des machines pour casser des neutrons, c’était un amusement. C’est dans cette optique qu’il a incité les enseignants et les élèves à mettre « la main à la pâte ». Apprendre, c’est expérimenter. Une évidence, surtout pour les élèves qui sont a priori rebutés par l’abstraction. Mais une méthode bien difficile à mettre en place avec des effectifs qui s’alourdissent.

Charpak était aussi un démystificateur. L’ouvrage qu’il a publié avec Henri Broch, « devenez sorciers, devenez savants », aurait mérité d’être cité au moment de sa disparition. Et son contenu aurait mérité d’être popularisé, pour montrer « comment un certain nombre de sorciers modernes abusent le pauvre monde ». Charpak ne restait pas enfermé dans son laboratoire, auréolé de la reconnaissance internationale. Il combattait l’obscurantisme et les superstitions. Il militait « pour le doute, le scepticisme, la curiosité et la science ». Un homme dangereux, quoi !

Guy Cure

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|