« Cette Fête de l’Humanité autrement, c’est un acte de résistance. » Ernest Pignon-Ernest

Accueil > Archives > Ecoutez-voir.

Ecoutez-voir.

jeudi 15 juillet 2010 (Date de rédaction antérieure : 21 septembre 2020).

....ÉCOLE TOUJOURS JAMAIS GRATUITE !

On avait institué l’École gratuite, il y a plus de 120 ans en France. François Burger, DDEN, nous a rappelé qu’il fallait se battre encore pour qu’on ne fasse pas payer aux élèves papier et crayons. [1] Le Pt Adnot fait pire : il fait payer les transports scolaires, cependant gratuits depuis leur origine. La carte coûtera 20 € en primaire et maternelle, 50 € en collège et 100 € pour un lycéen. La laïcité est attaquée de toutes parts. Réveille-toi citoyen.

...NOUVELLE BASSESSE ROMILLONNE

Quand un quartier possède « une connotation étrangère et ouvrière » et qu’on déclare souhaiter lui retirer cette coloration, cela veut dire qu’on veut en chasser les familles modestes, des pauvres, des laborieux, des immigrés. Autrefois, ce petit peuple nourrissait la ville par son travail. Aujourd’hui que l’ouvrage est parti, le populo est devenu indésirable. Il fait tache. Le maire et son adjointe veulent faire propre.

C’est la pensée nouvelle, la pensée Vuillemin. Quand ce quartier du « nouveau Romilly » sera rénové, offert à des habitants plus riches, il faudra lui trouver un nom lui aussi plus élégant, plus sélect. C’est fait, grâce à Paul Belmondo (père de Jean- Paul), sculpteur émérite, mais, hélas, collabo notoire qui participa au « Groupe collaboration » et au voyage en Allemagne, organisé par Goebbels.

Pour placer Belmondo, il a fallu faire encore plus propre et chasser Maurice Thorez, ministre de De Gaulle à la Libération et secrétaire général du PCF.

Voilà une propreté qui sent mauvais ! Il ne s’agit pas de faire un nouveau procès aux collabos, mais de faire remarquer que ce nom est installé au milieu des noms de Résistants (Colonel Fabien, Guy Môquet, Jean Moulin) , ce qui prouve que Vuillemin ne connaît rien au passé et aux traditions romillonnes qu’il veut mépriser. Et comme une bassesse ne vient jamais seule, le maire a comparé l’opposition à des chiens en déclarant : « Il faut laisser aux chiens ce qu’ils ont envie d’avoir. »

Malicette

Notes

[14 € pour des cours d’initiation artistique à Diderot ; parents sollicités pour payer les fournitures scolaires à Paul Bert.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|