Depuis des années, on nous enlève la production et les équipements pour les amener en Hongrie et en Pologne » David, salarié de Bridgeston Bethune

Accueil > Archives > Ecoutez-voir.

Ecoutez-voir.

jeudi 1er juillet 2010 (Date de rédaction antérieure : 28 septembre 2020).

..MATHIEU GOMMÉ

Romilly a connu un évènement important avec la journée à coeur ouvert du technicentre de Romilly-sur-Seine, 3e de France, qui vient de prendre en charge la maintenance des TGV du sud-ouest. Romilly-les-chaussettes a toujours été aussi Romilly la cheminote. 650 employés pratiquent dans cet espace de 30 ha, jusqu’à 70 métiers différents. Le même jour, les élus inauguraient de nouvelles installations en gare de Romilly pour la rendre plus confortable et plus accessible.

Le journaliste a détaillé la liste des élus et des cadres présents dont JP. Bachy, G. Menuel, ou E. Vuillemin. Dans les 2 cas, il a ignoré la présence de Pierre Mathieu, responsable régional aux Transports. C’était pourtant le moment de le faire monter dans le train médiatique : il a tant fait pour le transport ferré !

Ça s’appelle un coup de gomme, autrement dit une censure.

...SYNDICALEMENT VÔTRE

J’adore la lecture des journaux. Les évènements se pressent, petits et grands, entourés de femmes et d’hommes, acteurs indispensables ou spectateurs involontaires. Tout semble écrit dans ces pages bien remplies. J’avais pourtant un professeur d’histoire, un rouge, qui me demandait toujours de lire ce qui n’était pas écrit. Le non-dit quoi !

La presse regorge de ces choses oubliées, gommées, censurées. Dans ces trous d’histoire, on y lit effectivement des intentions et des idéologies, ce que, bien entendu, le journaliste niera, la main sur le coeur.

Voyez lundi une page consacrée aux classes surchargées et aux écoles rurales qui ferment. Le problème est bien là, mais à qui va-t-on donner la parole ? - À un seul syndicat, l’UNSA, à une seule fédération de parents d’élèves, la PEEP, deux organisations minoritaires. Dans un encadré, le PS donne son programme. Tout semble équilibré pour le lecteur naïf. Faut-il changer l’école ou changer la société ? Qui veut la mort du service public ? La question ne sera pas posée.

Malicette

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|