« Et par le pouvoir d’un mot, je recommence ma vie, je suis né pour te connaître pour te nommer, Liberté. » Paul Eluard

Accueil > Archives > Ecoutez-voir

Ecoutez-voir

jeudi 24 juin 2010 (Date de rédaction antérieure : 25 janvier 2021).

- ...PHRASES BETES

Dans la presse déchaînée « Bigeard représentait pour tous les Français la figure héroïque du combattant. » N.Sarkozy.

« Bigeard a accompli (sa mission en Algérie) avec beaucoup d’humanité.  » Henri Guaino, conseiller de Sarkozy.

« L’instituteur (qui vient de mourir) était « décrit comme réservé, très proche de ses élèves, jamais malade, jamais en grève ! » La presse locale.

Cette phrase, rapportée par le journaliste, se voulait-elle propre à découvrir les qualités de l’enseignant ou ses défauts ? Voulait-il simplement faire montre de réalisme ? Tout dire, jusqu’à étaler la bêtise des gens, leur conservatisme ? Sinon leur naïve conception du service public. Je m’interroge. La phrase est vraiment inconvenante quand il s’agit d’une personne qui vient de mourir de façon si tragique. « Je veux sortir ce quartier de la connotation étrangère et ouvrière qui le suit » Annie Rousseau-Herszkowicz, bulletin municipal de Romilly.

Ce n’est pas une phrase bête, c’est davantage, c’est une phrase méprisante et raciste qui soulève l’indignation de notre journal et qui aura je le souhaite des suites judiciaires.

- ....OECUMÉNISME SYNDICAL

Le syndicat UNSA avait invité les autres syndicats (dont le MEDEF) à pique-niquer main dans la main à Paisy-Cosdon. La CGT et la FSU avaient refusé de venir, considérant indigne de partager le pain et le saucisson avec les patrons qui de leur côté ne veulent jamais partager leurs profits. Ça n’a pas empêché les bonnes paroles entre Unsa, Cfdt et Medef.

Ce dernier s’est même cru obligé de remercier ses hôtes en leur conseillant de … » défendre le service » public et de se battre… « contre les multinationales. » Quand une telle complicité existe entre toutes les classes de la Nation, la Révolution n’est pas loin. Ou alors, c’est la société sans classe !

Malicette

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|