Depuis des années, on nous enlève la production et les équipements pour les amener en Hongrie et en Pologne » David, salarié de Bridgeston Bethune

Accueil > Archives > Humeurs

Humeurs

jeudi 1er avril 2010 (Date de rédaction antérieure : 1er octobre 2020).

- NI PAUVRE NI SOUMIS

Alice n’a pas de chance. Sa trisomie 21 la prive de bien des plaisirs de la vie. Le montant de l’Allocation d’Adulte Handicapé aussi la prive de bien des plaisirs de la vie. Avec 682 Euros par mois alloués par l’État, il serait impossible de survivre. Heureusement qu’il y a l’intervention du Conseil Général pour son hébergement en foyer. Alice dispose de 200 € par mois pour ses vêtements, sa mutuelle, ses loisirs, etc.

Alice a besoin d’être aidée pour gérer sa vie. Elle est donc sous tutelle. Alice n’a vraiment pas de chance. Des députés ont voté une loi qui réforme les tutelles. Dans le mois qui vient, Alice doit à nouveau fournir un certificat médical attestant son handicap. Il s’agit d’un acte administratif qui n’est pas remboursé et dont le montant est fixé par la loi : 160 €.

A prendre sur ses 200 €. Heureusement, le gouvernement vient d’augmenter l’AAH de 2,2 %. A partir du mois prochain, Alice va toucher presque 15 € de plus par mois. Dans un an la ponction des 160 € sera compensée. C’est, selon cette expression en vogue dans l’Union de la Minorité Présidentielle, reprendre d’une main ce qu’on n’a pas encore donné de l’autre. Pour être juste, il faut mentionner que ces 2,2% ne sont qu’une étape dans l’augmentation de 25 % promise par Sarkoléon-le-Petit. Le collectif « ni pauvre ni soumis » qui regroupe de nombreuses associations de handicapés a organisé le 27 mars une journée pour réclamer que l’AAH soit relevée au niveau du Smic. La même semaine, nous apprenions que la justice n’avait rien trouvé d’illégal dans l’augmentation du salaire annuel d’Antoine Zacharias, passé de 2,9 millions d’euros en 2003 à 3,3 millions en 2004, puis à 4,2 millions en 2005.

Ni sur l’indemnité de départ (12,8 millions d’euros), ni sur la retraite complémentaire annuelle (2,1 millions d’euros). Un rapide calcul montre que les augmentations de salaire de Zacharias ont été de 13,8 %, puis de 27,2 %. On est finalement dans le même ordre de grandeur que les 25 % prévus pour l’AAH. C’est bien la preuve que, dans notre pays, la justice est juste et que la loi est la même pour tous.

Guy Cure

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|