Depuis des années, on nous enlève la production et les équipements pour les amener en Hongrie et en Pologne » David, salarié de Bridgeston Bethune

Accueil > Archives > Humeurs

Humeurs

jeudi 21 janvier 2010 (Date de rédaction antérieure : 26 septembre 2020).

PLUS DE MISÈRE

Cédric et Bénédicte ne pouvaient pas avoir d’enfants. Ils se sont décidés pour l’adoption. Il y en a des obstacles administratifs, quand on n’est pas une star du chaubise et qu’on ne connait pas un Président de la République ! à Haïti, des milliers d’enfants sont disponibles, sous-produits de la misère, et confiés à des crèches pour l’adoption.

La détresse des uns et le dénuement des autres se sont rejoints pour produire du bonheur partagé. Il a fallu plus de deux ans de patience, de formalités fastidieuses, d’espoirs repoussés et de taxes renouvelées jusqu’à ce mardi 12 janvier où Mildred et Camil ont été confiés à leurs nouveaux parents pour le long voyage vers un paisible village de Lorraine. L’angoisse des parents et des amis au long d’heures interminables ! L’avion avait-il pu décoller ? Une ultime formalité n’avait-elle pas conduit à un report dramatique ? Jusqu’à ce coup de fil libérateur de Roissy.

Après la catastrophe, une ère nouvelle s’ouvre pour Haïti. Les soldats étatsuniens sont là, presque aussi nombreux que quand ils ont ramené Aristide. S’ils se sont imposés, c’est par souci d’efficacité, comme à chaque fois qu’ils ont envahi Haïti. Heureusement, c’est un prix Nobel de la paix qui siège à la Maison blanche, qui ne pense pas du tout à installer une base militaire proche de Cuba et du Vénézuela. Il n’est question que du bonheur du peuple haïtien.

La période des voeux n’est pas terminée. Je souhaite donc que l’élan de générosité et de solidarité qui se manifeste ne soit pas détourné au profit de quelque nouveau Bébé Doc, qu’enfin le peuple haïtien sorte de la misère et de la violence et qu’il ait les moyens de nourrir ses enfants.

Guy Cure

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|