Depuis des années, on nous enlève la production et les équipements pour les amener en Hongrie et en Pologne » David, salarié de Bridgeston Bethune

Accueil > Archives > Humeurs

Humeurs

jeudi 29 octobre 2009 (Date de rédaction antérieure : 28 septembre 2020).

DUR, DUR !

Je n’ai jamais eu le moindre doute à ce sujet : ce gamin a été lancé trop tôt dans le monde du spectacle. Certains ont été jusqu’à dire que son père le considérait comme sa chose, une sorte de marionnette, qu’il pouvait exhiber pour satisfaire son propre ego. Ce qu’il disait lui était dicté de bout en bout ; son seul mérite était de bien savoir réciter sa leçon avec les bonnes intonations, sans en avoir l’air, en faisant semblant d’avoir une personnalité. De nombreuses téléspectatrices, et même des téléspectateurs qu’on soupçonnerait aujourd’hui de moeurs perverses, s’extasiaient à chacune de ses apparitions, étonnés par sa réussite qui semblait si incompatible avec son âge. Ils adoraient l’enfant prodige [1].

De nombreux psy ont tiré la sonnette d’alarme : une telle éducation dictée par les apparences, dans le luxe ostentatoire, sans le moindre obstacle à surmonter par ses propres efforts avait trop de risques de construire une personnalité traumatisée, sans conscience des réalités, à la recherche continuelle de la gloire et des richesses. Cette éducation a sans doute pesé dans les dissensions qui sont apparues chez les parents et qui ont abouti à leur divorce, aggravant encore un peu plus les déséquilibres affectifs du gosse.

Et le voilà, âgé d’à peine plus de vingt ans, inscrit en première année d’études supérieures. Il cherche à se construire son avenir, libéré de l’emprise paternelle. Freud dirait que pour résoudre son conflit oedipien, il devra tuer le père… Bonne chance à Jordy qui doit oublier combien c’est " dur, dur, d’être un bébé ".

Guy Cure

Notes

[1Par comparaison, Desproges prétendait avoir été enfant précoce et être éjaculateur prodige.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|