Depuis des années, on nous enlève la production et les équipements pour les amener en Hongrie et en Pologne » David, salarié de Bridgeston Bethune

Accueil > Archives > Ecoutez-voir

Ecoutez-voir

jeudi 30 avril 2009 (Date de rédaction antérieure : 30 septembre 2020).

- Les capitalistes coûtent cher aux Européens !

L’Union Européenne vient d’attaquer 4 pays pour déficit excessif  : la France, L’Irlande, l’Espagne et la Grèce. Le conseil des ministres de l’Union à large majorité libérale a validé cette décision en s’appuyant sur les critères de Maastricht qui stipule que le déficit public des pays membres de la zone euros ne peut excéder 3% de leur produit intérieur brut (richesse estimée d’une nation). En édictant cette règle les libéraux entendent empêcher les gouvernements de mener des politiques publiques qui serait contraire au dogme du " laisser-faire le marché " prôné par les libéraux et sociodémocrate qui se partagent le pouvoir au sein de l’Union Européenne. Pour l’heure, cette procédure pour déficit excessif revient à faire payer une nouvelle fois les peuples concernés par une crise qu’ils subissent. Les plus fragiles paieront 3 fois par :
- Les conséquences de la crise d’un capitalisme toujours plus prédateur qui multiplie les licenciements pour satisfaire les actionnaires et accroissent la pression sur les travailleurs
- L’argent public donné sans contrepartie au système financier sensé protégé les populations des conséquences des crises financières… pour quel résultat ? 3000 personnes licenciées chaque jour en France.
- Et maintenant les sanctions financières prises à l’encontre des pays qui ont renfloué les caisses des banques, exonéré les entreprises de cotisations sociales (sans résultat sur l’emploi, les salaires et la formation) et gavé les riches. Qui paiera pour ces amendes ? les plus pauvres qui ne sont ni protégé par le bouclier fiscal, ni par des services publics étouffés.

Rouge de colère

- LA POSTE TOUJOURS

Après Verrières, Lesmont, Dienville et Buchères voici venu le tour de Pont-sur-Seine. On ne supprime pas encore le bureau, mais on cherche la meilleure façon de le faire. Le journaliste romillon s’emploie d’ailleurs à donner maintes bonnes raisons au directeur de la poste : Le maire est courageux, mais…la Poste est une entreprise privée. Notre société change profondément. Il faut être moderne et accepter la loi du marché. La poste affirme qu’elle veut dialoguer et rationaliser les moyens. Mais sa solution ne consiste pas à inventer une autre façon d’assurer le service public, mais à le réduire et le détruire.

- MALLARMEY

Le FN cause dans le journal Press’Troyes pour remuer comme d’habitude des choses considérables. Tout fout l’camp dit-il et d’abord la conduite des automobilistes, des cyclistes et des piétons. Plus personne ne respecte rien. Il faudrait faire passer le permis à tout le monde, na ! Il en a vu l’élu frontiste, qui traversent de biais en pleine circulation. Tout ça c’est la faute de " ceux qui leur ont bourré la tête (sic) en leur disant qu’ils ont des droits sans leur préciser qu’ils ont aussi et surtout des devoirs, et c’est très dommage. La dégénérescence s’accentue (sic), il faudrait à mon avis, rééduquer tout le monde à tous les âges. " Le FN lave plus blanc.

- LAÏCITÉ

Un décret n° 2009-427 du 16 avril 2009 entérine un accord entre la République française et le Vatican sur la reconnaissance des grades et diplômes catholiques dans l’enseignement supérieur.?Ce décret viole le principe législatif du monopole de la collation des grades universitaires par l’Etat ainsi que le principe de laïcité posé par la Constitution et défini notamment par la loi de 1905. (Relevé dans l’UFAL) Malicette

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|