Depuis des années, on nous enlève la production et les équipements pour les amener en Hongrie et en Pologne » David, salarié de Bridgeston Bethune

Accueil > Archives > Humeurs

Humeurs

jeudi 22 janvier 2009 (Date de rédaction antérieure : 26 septembre 2020).

- ..PLUS RIEN A DIRE

Et la page restait blance. C’était la semaine de l’humeur à rédiger. Plus que quelques heures avant d’envoyer le texte. Heureusement, j’ai rencontré mon ami Matthieu, qui m’a suggéré quelques thèmes.

- Tu devrais parler de Gaza, les tueries, l’entretien de la haine…

- Périmé. Quelques pas de Barack Obama vers la statue de Lincoln, et le gouvernement israélien a aussitôt suspendu les tirs. Demain, la paix est signée !

- La crise alors. La misère de ceux qui n’ont plus de travail, l’inquiétude de ceux qui en ont encore un, même pénible et mal payé…

- C’était hier, quand Bush était maitre du monde. Le journal sera distribué samedi et ne peut pas être en décalage avec l’actualité. Demain les financiers seront gentils. Avec Barack, le monde a changé de base.

- La pénurie organisée pour les services publics : les écoles qui brulent, les urgences où il ne faut pas être pressé, le sentiment d’insécurité et les provocations policières.

- On ne peut pas vouloir tout, tout de suite. Avec Barack, nous allons découvrir un nouveau monde. Laisse nous le temps de l’explorer !

- L’égoïsme qui gangrène notre société, voilà de quoi écrire…

- Tu plaisantes. Barack croit en Dieu. D’ailleurs, sinon il n’aurait pas pu être élu. L’athéisme est une tare autrement plus grave qu’une couleur de peau joliment bronzée, comme dit Berlusconi. Alors tu penses bien que la morale va faire son retour et que le partage ne restera pas au niveau des mots.
- Alors, la prise de fonctions de Barack Obama va tout changer ?

- Évidemment. Le meilleur des mondes est à portée de main. Des crédits pour l’emploi, pour la jeunesse, pour la santé… L’avenir en construction… Le Medef à genoux… Je ne sais pas comment il s’y prendra, Barack, mais je suis même persuadé que prochainement un auditorium servira d’écrin pour l’Orchestre symphonique de l’Aube.
- Tu ne crois pas que tu regardes trop les infos et que tu as fait un rêve ?

- Je reconnais bien tes doutes à l’égard de la presse. Mais rends-toi à l’évidence de l’effet Obama : mon article est terminé.

Guy Cure

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|