Depuis des années, on nous enlève la production et les équipements pour les amener en Hongrie et en Pologne » David, salarié de Bridgeston Bethune

Accueil > Archives > Humeurs

Humeurs

vendredi 14 novembre 2008 (Date de rédaction antérieure : 1er octobre 2020).

- OUF, C’EST PASSÉ ; VIVE LE FUTUR

Il y a quelques jours, la crise était en première place des titres dans tous les médias. C’est du passé ; n’en parlons plus ! La liesse due à la victoire d’Obama a eu raison de la morosité du monde. Et l’info aseptisée a repris ses droits. Le Vendée globe, des sabotages sur le réseau ferré, un fort coup de vent, le Rwanda, une enseignante agressée, les nouvelles se juxtaposent à la manière d’un inventaire, sans analyse, sans réflexion. C’est comme avant la crise.

Sarkoléon, président de l’État, empereur de l’Europe, chanoine du Latran, coprince d’Andorre, a trouvé les milliards nécessaires pour nous redonner le moral. En bon gestionnaire, il s’apprête à faire des économies, pour compenser. Et comme quelques milliers de postes d’infirmières ou d’enseignants n’y suffiront pas, un certain Kaspi propose de lutter contre le kaspillage des commémorations nationales, et leur cortège de gerbes fleuries.

L’UMP a déjà dit qu’il ne fallait pas toucher au 8 mai, au 14 juillet ni au 11 novembre. André Kaspi ne dit pas autre chose. Il précise seulement : " Les autres dates auraient "un statut régional" ou "communautaire", "mais elles pourraient de temps à autre avoir un statut national, par exemple tous les 5, tous les 10 ans ". Ça pourrait faire l’objet d’un jeu-concours : Quelle ville célèbrera quoi et quand ? Amis lecteurs… Il faut reconnaitre à André Kaspi le mérite d’être un grand visionnaire. Il aurait déclaré : " Le 11 novembre, ça peut être le moment où l’on commémore tous les morts pour la France, que ce soit la Grande guerre, les guerres postérieures et les guerres à venir ". La prévoyance de ceux qui nous gouvernent et de leurs conseillers donne la chair de poule.

Guy Cure

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|