Depuis des années, on nous enlève la production et les équipements pour les amener en Hongrie et en Pologne » David, salarié de Bridgeston Bethune

Accueil > Archives > Ecoutez-voir

Ecoutez-voir

jeudi 25 septembre 2008 (Date de rédaction antérieure : 30 septembre 2020).

...L’ETUDE DU JOUR..

On ne vous l’a peut-être pas encore dit, mais on sait maintenant pourquoi les fruits et les légumes coûtent de plus en plus cher. Une étude scientifique américaine (sur ce coup, les Amerloches sont imbattables !) a montré que la disparition accélérée des abeilles provoquait la raréfaction des fruits. Moins il y a d’abeilles, moins la pollinisation des fleurs est possible et moins il y a de fruits. C’est d’une logique imparable. Le plus taré d’entre nous le sait, mais une étude scientifique ça fait du bien. Il est vrai que les abeilles adorent bouffer n’importe quoi. Elles consomment les pesticides systémiques qu’on leur répand sur les feuilles. Elles en perdent du coup leur latin et le chemin de la ruche. Sûr ! Les abeilles sont véritablement coupables de ce qui leur arrive ! Autrefois on faisait des processions pour lutter contre le phylloxéra. On promenait les statues de Saint-Eutrope en Auvergne (il parait que c’était le meilleur pour ça !) Comme le phylloxéra s’entêtait, on fouettait la statue et on la balançait dans la rivière : " Puisque tu veux nous faire boire de l’eau, vieux salaud, c’est toi qui en boiras, fouchtra ! "

On devrait revenir à de telles coutumes pour ramener nos abeilles à la raison. La procession, il n’y a qu’ça d’bon ! Elles comprendraient qu’il ne faut plus se droguer au Gaucho ni au Régent, ces 2 insecticides responsables de la mortalité des pollinisatrices. Alors, alors seulement, les producteurs de ces cochonneries insecticides et homicides pourront joyeusement continuer leurs aspersions.

Malicette.

.LA FEMME DU JOUR..

C’est Marie-Françoise Pautras. Elle fut dans l’Aube la seule femme à être présente au scrutin des sénatoriales. Le parti communiste français est aussi le seul parti à avoir plus de 50 % de femmes élues au Sénat (12 sur 23) et aussi avoir une femme présidente de groupe.

Malicette.

.BFM TV en sous effectif

Notre camarade Patrick de Bar sur Aube a été empêché pour la fête de l’Humanité. Il croyait bien se consoler en suivant le déroulé de sa fête préférée sur les grands média. Il a fait le choix de BFM TV qui se targue d’être la chaîne d’info la plus importante de France. Leur journal en boucle pensait-il ne pouvait pas passer à travers un évènement qui draine plus de 500 000 personnes et dont la multitude de débats qui s’y déroulent traitent directement des problèmes qui sont au cœur des préoccupations de la population. Ben non, rien du tout pas un mot sur la fête. Notre camarade Patrick un tantinet agacé et un peu joueur décide d’envoyer un email à BMF TV leur disant qu’ils étaient numéro 1 en audience mais égaux aux autres sur la désinformation. Et de leur suggérer d’envoyer un caméraman et un reporter du Trocadéro (où le pape et Sarko se congratulaient) à la Courneuve. La réponse du number one de l’information a sonné au cœur de notre camarade Patrick par ailleurs syndicaliste comme une revendication : " Désolé nous étions en sous effectif " Patrick en pouffe encore de rire.

Passy Connh

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|