« Cette Fête de l’Humanité autrement, c’est un acte de résistance. » Ernest Pignon-Ernest

Accueil > Archives > Ecoutez-voir....

Ecoutez-voir....

jeudi 18 septembre 2008 (Date de rédaction antérieure : 24 septembre 2020).

- ..Sacré Bové..

José Bové est en train d’enterrer définitivement l’image de révolutionnaire des temps modernes qu’il s’était bâtie ces dernières années. Sa tentative d’OPA sur les collectifs antilibéraux lors de l’élection présidentielle avait déjà dévoilé chez lui un certain opportunisme. Son empressement d’entre les deux tours à accepter une mission de la part de Ségolène Royal au moment même où elle tentait de pactiser avec Bayrou avait fait tache parmi ses plus fidèles supporters. Cette fois mon beau José est en train de se carboniser complètement en décidant de se présenter aux européennes avec Cohn-Bendit l’ex jeune au col Mao devenu vieux con et VRP de l’Europe libérale.

Comme si cela ne suffisait pas, cette liste soutenue par les Verts sera ouverte aux personnalités ni ’de droite ni de gauche’. 1er exemple en date, Eva Joly qui a longuement hésité entre la liste Modem et celle de notre ami José. Va y avoir du sport chez nos amis Les Verts.

Passy Connh

- ..La PHRASE DU JOUR..

Nicolas Dhuicq le député maire de Brienne a des trésors de tendresse pour l’automobile. Il a invité les plus vieilles à la foire à la choucroute. Comment justifier son choix ? La beauté ? La nostalgie ? Le refus de la vitesse ? Pas du tout :

" L’automobile reste un instrument de liberté qui, en respectant désormais l’environnement, mérite d’être découvert par les plus jeune. "

Ceux qui peuvent acheter un véhicule obtiennent en effet un peu de liberté. Les autres font de la bicyclette ou de la marche à pied. Ce sont ceux qui respectent tout à fait l’environnement.

- ...LE GESTE DU JOUR..

À l’entrée de la caserne des CRS rue Jean Nesmy, il n’y a plus de drapeau français. Il est remplacé par le drapeau européen. Deux bouts de tissu bleus étoilés flottent donc maintenant sur notre république et notre sécurité. Sarkozy a dû emporter les trois couleurs au nettoyage.

- ..LE POEME DU JOUR..

Dans sa tribune hebdomadaire du samedi, sur France-Inter Yvan Levaï a lu la Rose et le réséda d’Aragon. Yvan Levaï illustrait à sa manière le fait du jour, deux France, deux foules, l’une allant à la fête de l’huma et l’autre convergeant vers les Invalides. Le poète, lui, voulait montrer que croyants et athées pouvaient mener même combat : " Quand le blé est sous la grêle, fou qui fait le délicat ", écrivait-il.

Les propos du pape et ceux de Sarkozy ont pour objet de séparer les gens, justement pour qu’ils ne mènent pas même combat.

François Baroin rappelle que " la laïcité n’est ni positive, ni négative, c’est une valeur absolue et c’est une règle de vie en commun ". J’approuve totalement.

- .LA SYMPHONIE DU JOUR.

Eric Satie était navré de constater l’injuste oubli dans lequel étaient tombées les sublimes symphonies de Beethoven car il en existe 9, disait-il, en excellent état, qui risquaient de s’abîmer. Sur la grande scène de la fête de l’huma l’orchestre symphonique de radio France, mené à la baguette par Daniele Gatti, a exhibé la Septième en pleine forme devant 40 000 mélomanes enthousiasmés.

J.L.

- .. PLUS VITE QUE SON OMBRE

Auboisement Correct s’émeut de ce qu’Anna Zajac du MRAP ait réuni quelques associations et partis pour lutter contre EDVIGE. Il aurait fallu dit P.Beury réunir tout le monde pour que ça serve à quelque chose. Inviter le PRG et le MODEM qui ont été paraît-il les premiers à réagir. ( [1]) Inviter Beury aussi. Il est sans doute un des plus grand pourfendeur de ce fichier dont il va sûrement demander la suppression pure et simple.

Quelques associations ont le droit de se réunir, de trouver qu’elles ont un point de vue commun et décider qu’elles appellent les autres groupes à partager ce point de vue. Il y a d’ailleurs un comité national qui s’est constitué, composé du MRAP, de la Ligue des Droits de l’Homme et du FSU, de la CGT, qui ne sont ni de près ni de loin des succursales du PCF. Il faut respecter l’indépendance des organisations. P.Beury tire vite, plus vite que son ombre et ce n’est pas la meilleure façon. Cette sortie malencontreuse, anticommuniste contre les initiateurs du rassemblement est assez maladroite et déplacée. Il a d’ailleurs, depuis, rectifié le tir. Tant mieux. Les organisateurs appellent à une mobilisation importante ce samedi à 11 heures place de l’Hôtel de Ville.

La D.A.

Notes

[1Au plan national les communistes ont réagi le 3 juillet en demandant que ce projet soit débattu au Parlement.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|