« Cette Fête de l’Humanité autrement, c’est un acte de résistance. » Ernest Pignon-Ernest

Accueil > Archives > Humeurs

Humeurs

jeudi 24 juillet 2008 (Date de rédaction antérieure : 23 septembre 2020).

-  RED BULL

Ainsi le Red Bull, cette boisson énergisante est désormais commercialisée en France.

Les râleurs habituels dénoncent la perte d’indépendance des autorités françaises. Ils déplorent que la ministre de la santé, l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments et les plus éminents spécialistes des intoxications par les drogues n’aient pas pu s’opposer à la mise sur le marché de la célèbre canette bleue. Les règles de l’OMC et la législation européenne interdisent les entraves à la liberté du commerce. C’est quand même une règle démocratique que d’appliquer les décisions des législateurs ! Et les Français ont voté pour ces élus de droite, du centre, et parfois de gauche, qui veulent donner de plus en plus de pouvoirs à l’Europe et à ses financiers !

Certains esprits alarmistes prétendent que le Red Bull serait nocif au prétexte qu’un canette de cette boisson contient l’équivalent en caféine de 40 tasses de café et 500 fois la dose quotidienne de sucre nécessaire à l’organisme ; avec aussi une bonne ration de ces acides aminés utilisés par certains sportifs pour surmonter leur fatigue. Des rats à qui cette boisson a été administrée ont eu une nette modification de leur comportement. Mais il faut rester objectif. D’une part, le Red Bull n’est pas destiné aux rats ; d’autre part, aucune étude n’en a jamais prouvé la dangerosité pour l’homme (d’ailleurs aucune étude n’a jamais été menée). De plus, monsieur Mateschitz, qui commercialise le Red Bull affirme que son produit est inoffensif. Alors, qui croire ? Dans le doute, il apparait sage d’appliquer un principe de précaution élémentaire : ne rien faire qui puisse empêcher une entreprise de réaliser du profit.

Ainsi, comme toutes les nouveautés, cette invention qui s’inscrit dans le progrès de notre époque a ses détracteurs qui ne veulent pas en voir tout l’aspect intéressant. Un chauffeur routier me confiait récemment que grâce au Red Bull, il pouvait rejoindre le Portugal sans avoir besoin de s’arrêter pour dormir. En supprimant le sommeil, l’homme s’affranchit de sa bestialité et montre une fois de plus sa capacité à dominer la nature. Qui ne voit que ces nouvelles données philosophiques peuvent trouver leur application dans le domaine de la législation du travail. C’est la victoire de Stakhanov ! La nouvelle devise de la monarchie sarkozienne : " Boire du Red Bull pour travailler plus ! ".

Il faut se rendre à l’évidence : le Red Bull est la boisson pour les jeunes dans un monde de gagneurs. Il faut aussi savoir mourir avec son époque.

Guy Cure

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|