Depuis des années, on nous enlève la production et les équipements pour les amener en Hongrie et en Pologne » David, salarié de Bridgeston Bethune

Accueil > Archives > Humeur

Humeur

jeudi 10 juillet 2008 (Date de rédaction antérieure : 27 septembre 2020).

-  ..BONJOUR

On croyait que la cuirasse d’arrogance de notre Sarkoléon, empereur de l’Europe, n’avait pas de faiblesse. Un marin-pêcheur, un visiteur du salon de l’agriculture, et un technicien de télévision ont touché juste. Ça pourrait être un nouveau jeu : A propos de qui a-t-il dit " manque de respect ", " descends si t’es un homme ", " connard " ? Pronostiquez la prochaine réaction !

Ainsi, notre prince-président n’aime pas qu’on ne lui dise pas bonjour ! C’est chez lui une réminiscence de culture classique : les gladiateurs saluaient l’empereur en entrant dans l’arène " Ave Cesar, morituri te salutant " (ceux qui vont mourir te saluent). Il lui parait donc juste qu’un chômeur radié, qu’un malade rançonné, qu’un salarié épuisé le saluent " Ave Sarko, ceux que tu piétines te souhaitent une bonne journée ". Le problème est que ces gens-là sont de plus en plus nombreux à comprendre qu’une bonne journée pour les régnants est une mauvaise journée pour les sujets. Et le masochisme a ses limites.

Les courbettes et les bénédictions sont normales pour les courtisans redevables de faveurs et les adorateurs du capitalisme. Pour Laurence Parisot et Strauss-Kahn, pour Attali et les actionnaires de Total, pour les stars invité(e)s aux déplacements à l’étranger et pour les journalistes promu(e)s. " Mains blanches aiment le travail d’autrui " dit un proverbe russe. Notre tsar qui nous aime tant et veut avoir la main sur tout veut en plus la mettre dans la nôtre ! A-t-on jamais vu le mouton saluer le boa qui l’enserre et l’étouffe ?

Au moins, l’espérance d’un petit bonheur est désormais à portée de main. Il suffit de se placer sur le parcours du souverain et espérer qu’il tende la sienne…

Guy Cure

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|