Depuis des années, on nous enlève la production et les équipements pour les amener en Hongrie et en Pologne » David, salarié de Bridgeston Bethune

Accueil > Archives > Ecoutez-voir

Ecoutez-voir

jeudi 12 juin 2008 (Date de rédaction antérieure : 26 septembre 2020).

- À Propos DES FOIRES

La Foire de champagne, appelée autrefois " foire chaude " a cette année flirté avec les saints de glace. Mais elle a donné lieu à un magnifique débat sur le Grenelle de l’environnement grâce à la Dépêche de l’Aube. Notre hebdomadaire qui effarouche encore certains a permis des échanges fructueux entre A.Chassaigne, D.Marteau, S.Genest, JP Angers, D.Geneste et P. Mathieu.J.Lefèvre a ouvert le débat en donnant aux participants les raisons de la présence de la Dépêche de l’Aube à cette manifestation." Je ne savais pas trop quoi vous dire pour ouvrir ce débat sur le Grenelle de l’Environnement, avec des invités prestigieux, quand un article " incorrect " sur un blog troyen m’a fait réagir. Un plumitif de service s’étonnait que la Dépêche de l’Aube donne de la voix dans un débat sur l’environnement.

Il trouvait injuste qu’elle soit invitée à la Foire de Champagne. Une foire-exposition, ça devrait pourtant servir à y exposer des idées !Il contestait à la Dépêche de l’Aube le nom même de journal ce qui est grave quand on songe au trésor de militantisme qu’il a fallu déployer pour survivre dans ce monde dominé par le fric et quand on sait les difficultés de la presse écrite, de toute la presse écrite, pour conserver un peu d’indépendance, de diversité et de liberté. "Pierre-Henri Lab, journaliste à l’humanité animera le débat. Il faut se féliciter également que ce journal soit toujours debout, après 104 ans, aux bons et loyaux services de ceux qui souffrent et qui veulent un autre monde. Va-t-on aussi critiquer sa présence à la Foire de Champagne ?

" Que de mépris dans ce billet, ajoute J.Lefèvre, que d’indigence, que de hargne, que de petitesse et que d’idées communes qui sont le contraire de nos idées.

Je trouve au contraire que c’est une force de proposer le débat, d’y inviter des personnalités qui ne pensent pas forcément comme nous. Le but de notre table ronde, ronde comme la terre, est de faire mûrir des solutions dans ce monde de plus en plus contesté. La vocation de la Foire de Champagne est respectée car ce soir nos invités vont débattre de l’avenir économique de notre département et de notre pays. Et peut-être même du monde entier, tant leur soif d’humanité est grande. L’Aube, grand département agricole, mérite ce débat. "-Malgré le mauvais temps, il y eut beaucoup de visiteurs et de belles rencontres fraternelles autour des stands de pure animation ou de ceux qui sont réservés au commerce. Le commerce c’est l’échange et dans l’échange il y a les femmes et les hommes. Dans les produits aussi où se sont accumulés l’intelligence et l’effort humains. Les rencontres permettent une réflexion utile sur l’avenir de notre société qui s’égare de plus en plus dans la mondialisation et la compétition pour le seul profit capitaliste. Ne peut-on pas imaginer une société uniquement préoccupée d’activités créatives afin de satisfaire les besoins vitaux de toute la population ?

La D.A

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|