« Cette Fête de l’Humanité autrement, c’est un acte de résistance. » Ernest Pignon-Ernest

Accueil > Archives > Ecoutez-voir...

Ecoutez-voir...

jeudi 10 avril 2008 (Date de rédaction antérieure : 22 septembre 2020).

- Presse locale : propagande ou information ?

Décidément l’équipe de rédaction de la presse locale s’est vite adaptée à l’élection de Vuillemin.

Pas un jour ne passe sans que nous ayons droit à un article mettant en valeur la nouvelle majorité municipale. On ne voit pas cela pour d’autres villes du département. Ainsi si cela continue, la ville va pouvoir faire une économie dans son budget en supprimant le bulletin municipal. De plus en plus, la page locale s’apparente en effet à un relais zélé du nouveau maire.

A tel point que certaines informations sont mises sous l’éteignoir ou sont déformées. Exemples ! Au premier Conseil municipal, deux élus de la majorité déjà mécontents votent blanc pour l’élection des adjoints et le journaliste présent en parle huit jours après, suite à l’article de la Dépêche de l’Aube. Le 2 avril, un article titre “une première baisse des impôts”, alors que le même article explique que la baisse des taux d’impositions n’aura pas de répercussions pour le contribuable. Pour celui qui ne lit pas l’article il ne retient qu’une chose : les impôts baissent à Romilly, bravo Vuillemin.

Au conseil municipal du 3 avril, un élu propose qu’une décision modificative budgétaire soit prochainement votée pour engager sans tarder des travaux de voirie. La presse en parle avec retrard en omettant de préciser que cette proposition émanait de Ch. Latrasse, nouvel élu communiste. Que la presse locale ouvre en grand ses colonnes pour rendre compte de la vie municipale n’est pas en soi critiquable mais il ne faut pas oublier que l’opposition municipale existe, qu’elle a recueilli 46% des suffrages. Les 2544 personnes qui lui ont fait confiance sont beaucoup de ses lecteur

- Un lecteur romillon

Servir les riches, faire payer les autres

Fillon avait annoncé l’an passé que la France était en faillite. Sarkozy claironne à toute occasion que les caisses sont vides. Mais manifestement elles ne sont pas vides pour tout le monde. On se souvient des quinze milliards du paquet fiscal généreusement distribués aux plus riches l’été dernier. En agissant ainsi, le Chef de l’Etat, le gouvernement ont largement contribué à creuser le déficit public. Envisagent-ils la remise en question de ce gâchis ? En aucune manière, à moins qu’ils n’y soient contraints et forcés, qui sait ? Car c’est cela leur politique. Servir les riches, faire payer les autres. Pas touche aux revenus financiers, c’est sacré.

Pas touche aux dépenses militaires, non plus. Complaisant avec ses amis américains, Sarkozy engage la France dans des aventures injustes, dangereuses et coûteuses. Les opérations militaires extérieures (OPEX), du Tchad à l’Afghanistan, vont coûter près du milliard d’euros en 2008 ! Et ne parlons pas des 40 milliards de dividendes distribués ces jours ci par les firmes du CAC 40 à leurs actionnaires.

Ségolène

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|