« Cette Fête de l’Humanité autrement, c’est un acte de résistance. » Ernest Pignon-Ernest

Accueil > Archives > Humeurs

Humeurs

jeudi 27 mars 2008 (Date de rédaction antérieure : 24 septembre 2020).

- CANAILLES

On le sait maintenant, les cocos sont "ringards". Beury l’a dit. Cartelet l’avait enseigné à Bret, son attaché parlementaire autrefois. Le Président du MRG le pense fortement, lui qui avait couvé Cartelet en son sein et laissé Sarah distiller son anticommunisme. Il donne maintenant des leçons de tactique antiringarde pour "reconstruire une opposition progressiste, exigeante et crédible… " On rigole.

Tous les communistes et leurs alliés ont mal à Romilly. L’UMP, grossie par les boues d’extrême-droite, secourue et guidée par la "gauche moderne" a volé la ville aux gens du peuple, mot ringard je le reconnais, mais si beau. "La foule est en bas, le peuple est en haut" disait Victor Hugo.

Se battre contre le capitalisme est ringard disent tous ces couturiers de la veste retournée. Nous sommes à l’ère des Rastignac aux dents pointues et des pétasses ascensionnelles, monde interlope qui nage en eau trouble. Leur langage est celui de Tartuffe, avec des prières émouvantes pour les pauvres et les Tibétains. Ils sont vêtus de probité candide et de lin blanc, mais se baignent dans la merde libérale. Leur credo : suivre les préceptes de Nicolas Baverez, un copain à Sarko qui prétend que "L’antilibéralisme est un fléau qui se trouve au principe du déclin et de la régression de la France ". Si se battre contre le capitalisme est ringard, je suis ringarde. Autrefois les Versaillais traitaient les Communards de "canailles". Ils les abattaient au chassepot. “C’est la canaille, chantait Jean Baptiste Clément,( [1]) et bien j’en suis ! "

Il y a des Communes à édifier aujourd’hui et la vraie gauche, ringarde en tête doit s’y mettre. Pour changer le monde, il y a les ringards. Et bien, soyons-en !

Malicette

Notes

[1Auteur également du Temps des cerises.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|