Depuis des années, on nous enlève la production et les équipements pour les amener en Hongrie et en Pologne » David, salarié de Bridgeston Bethune

Accueil > Archives > Ecoutez-voir ...

Ecoutez-voir ...

samedi 8 mars 2008 (Date de rédaction antérieure : 29 septembre 2020).

- ALACAMPAGNE.... L’article de J.L. (notre directeur) a suscité des colères bien légitimes. Le Jean saute sur tout ce qui bouge. Toto, l’auteur, lui a cherché des poux dans la tête. Normal, avec un nom pareil. Un écrivain n’aime pas qu’on le néglige et qu’on l’interprète. J.L. a répondu en battant sa coulpe, quoique sans violence, mais ce que personne n’a apprécié, c’est le déchaînement anticommuniste qui a suivi dans les colonnes d’Auboisement-Correct, et, du coup ça n’avait plus rien de correct.

Se sont défoulés quelques fachos qui n’avaient rien de subtil. On a eu du goulag en entrée et du goulag au dessert. "Démagogues, intolérants sectaires et totalitaires " Ils disent. "Dans l’Aube, on a les derniers staliniens". Un autre écrit que "le communisme est une nuisance que le nazisme n’a fait qu’imiter, mais jamais égaler". Et c’est signé "Concombre masqué". On l’avait reconnu dès la première syllabe ! Est-ce qu’il me le dirait sous le nez, le type qui écrit ça, caché derrière un alias, un surnom bidon ou même derrière rien. Quand on se met derrière rien, on n’est plus grand chose.

Heureusement Toto répond que le stalinisme n’a rien à voir avec le communisme et qu’il n’aime pas les fachos et les chiens enragés et c’est très bien ainsi.

Dédé Alacampagne

- SCANDALES… Ou : Combien de temps encore, va-t-on nous prendre pour des imbéciles ?...

Les scandales se multiplient, chacune et chacun est à même d’en faire l’amère constatation, sans, peut-être, se rendre compte que le principal scandale, c’est l’existence même de cette société, dite ?libérale ?

Outre cette évidence, le dernier scandale en date, nous concerne tous et les médias télévisuels font semblant de le découvrir, comme si cette explosion des prix n’était pas que la partie émergée de l’iceberg du profit, qui est l’essence même du capitalisme et dont nous subissons les ravages.

Et les Fillon, Lagarde et consorts, n’en finissent pas de fustiger, dans les médias, les profiteurs : Ah ! Vous allez voir, ce que vous allez voir, François Fillon parle d’enquête de transparence. Mais comme l’écrit Maurice Ulrich, dans son éditorial de l’Humanité de ce jeudi 28 février : ? La transparence bien sûr ! Mais les aquariums aussi sont transparents et ça n’empêche pas les poissons de vaquer à leurs affaires, pourquoi en serait-il autrement des requins ?

Mais qui augmente les prix et provoque la baisse insupportable du pouvoir d’achat ? Qui a augmenté le forfait hospitalier ?, le déremboursement massif de médicaments ?, Qui a institué les franchises médicales ?, Qui laisse les loyers, qu’il est facile de bloquer,voguer vers les sommets. Qui refuse de baisser la taxe flottante sur le prix des carburants ?

La hausse des prix est insupportable mais c’est une des conséquences de la politique menée par Nicolas 1er et son équipe et quand ceux là font semblant de s’en prendre à quelques uns des requins responsables, cela fait irrésistiblement penser à l’éternelle histoire de l’incendiaire qui, après avoir allumé l’incendie, crie au feu ! Plus fort, que tous les pompiers.

Peut-être, le temps est-il venu de cesser de nous prendre pour des imbéciles !

Robert Triché

- ..QUESTIONS..

Benoît XVI a profité du changement de gouvernement à Cuba pour demander que l’ile "soit ouverte au monde". Fidel Castro avait-il salué l’élection du cardinal Ratzinger en souhaitant que le Vatican soit ouvert au monde ? Peut-on considérer que le pape a fait preuve d’ouverture en recevant Bigard à la suite du chanoine du Latran ? Un proverbe bantou dit que celui qui veut monter au cocotier doit avoir un pagne propre…

Guy Cure

- ..ECOLE : NOUVEAUX PROGRAMMES..

Xavier Darcos a présenté les projets des nouveaux programmes scolaires. On peut les trouver sur internet Comme les enseignants sont moins qualifiés que les prêtres pour cet enseignement, les outils pédagogiques sont déjà en cours d’élaboration. Il y aura des petites vidéos pratiques du genre : "Une personne se comporte de manière discourtoise à mon égard : Comment dois-je réagir ?". Les enfants auront à réfléchir à des comportements appropriés. Il y a déjà une petite vidéo consultable sur internet

Fabien

- .INCROYABLE.

Après l’article paru dans Libération-Champagne sur le Clos-Fleuri aux Chartreux article qui relatait les problèmes soulevés par l’annonce de la fermeture de cet établissement, la mairie a réagi assez bassement ! Elle a tout simplement annoncé à tous les foyers-logements que l’abonnement à Libération-Champagne était supprimé. La directrice du CMAS ajoutait même fielleusement aux résidents que s’ils voulaient ce journal, ils devraient l’acheter.

Rappelons que la mairie de Troyes veut fermer cet établissement contre toute logique. Les résidents s’y plaisent et changer de résidence leur coûtera beaucoup plus cher. Le contrat qui les lie au CMAS est à durée indéterminée.

Anna Zajac s’est battue sur ce dossier avec les résidents du Clos-Fleuri et n’a pas l’intention de baisser les bras. Notre élue municipale est outrée par cette décision qui défie le bon sens.

La vice-présidente du CMAS, adjointe au maire de Troyes, se venge donc médiocrement, prouvant s’il en est besoin son mépris pour les libertés les plus élémentaires.

Malicette

- ..ALACAMPAGNE

Après le meeting de Romilly qui a vu une belle union de la gauche chanter les lendemains romillons, dans l’enthousiasme d’un peuple (oui, d’un peuple !) applaudissant debout les orateurs, l’Est-Eclair a voulu apporter son analyse politique pour essayer de casser l’ambiance. Il a commis dans ce dessein M. Eric B.B, expert en petites phrases criminogènes.

En voici quelques-unes : "Les raisons de la venue de F. Hollande et de M.G Buffet restent suspectées de cuisine politicienne". Le couteau dont se sert ce pigiste aurait besoin d’être mieux affûté. Peut-être faut-il voir là-dedans la pensée de Sarah Auzols, mais très ramollie. Il ajoute : "La salle est pleine certes, mais avec beaucoup de curieux, d’indécis, voire d’opposants". C’est vrai, j’en ai vu trois, assis au fond, tirant une gueule d’un pied de long.

"Les Aubois n’ont pu que se plier devant ces arrangeurs" L’analyse est tellement fine qu’on ne la voit plus. "Les deux têtes de partis n’ont pas apporté une vision très locale dans leurs fougueux discours ; Ils ont ressassé les tirades de politique général et surfé sur la faiblesse du Président de la République." Bonne pioche Eric ! Il avoue même à la fin : "la gauche peut pointer du doigt le mal français et les désillusions d’un peuple pour un homme qu’il vient d’élire ".

On se souviendra longtemps du contenu exaltant de ce meeting quand on aura oublié cette maigre tentative de la droite de le dénigrer.

Dédé Alacampagne

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|