Depuis des années, on nous enlève la production et les équipements pour les amener en Hongrie et en Pologne » David, salarié de Bridgeston Bethune

Accueil > Archives > Humeurs

Humeurs

vendredi 16 novembre 2007 (Date de rédaction antérieure : 26 septembre 2020).

- "POSITIONS IDEOLOGIQUES"

La direction de l’enseignement catholique s’étonne avec fermeté que des maires et des associations s’insurgent contre les nouveaux privilèges et les largesses accordés à l’enseignement privé. Et de crier au complot politique. Et de dénoncer les "positions idéologiques" de leurs adversaires.

Comme si penser qu’on est les seules victimes, que les autres sont des méchants, ne relevait pas d’une position idéologique. J’ai connu de près ce genre de certitude. Que Marx m’en garde désormais ! Quand on est en butte à l’hostilité, il faut peut-être se poser des questions et mesurer tous les enjeux.

L’anticléricalisme n’est pas ce qui fonde l’action actuelle du Comité Départemental d’Action Laïque. Nombre d’organisations qui le composent font preuve d’un grand respect envers la religion, et des croyants responsables y militent et s’y trouvent bien.

Il faut remettre les nouveaux privilèges accordés à l’enseignement privé dans le contexte des fermetures de postes et des restrictions budgétaires imposées à l’enseignement public. Il faut noter que ces fermetures de postes ont proportionnellement beaucoup moins touché l’enseignement privé. Il faut avoir à l’esprit le développement du communautarisme et l’instauration progressive d’une école à plusieurs vitesses. Toutes mesures qui mettent à mal la justice et la cohésion sociales. Il faut aussi réfléchir sereinement au financement des écoles religieuses, catholiques ou coraniques. En dehors de toutes "positions idéologiques"… "La loi est la loi et doit être appliquée" rapporte le journaliste. Oui, mais il a toujours existé des individus, des groupes minoritaires qui s’opposent à des lois injustes. C’est même l’honneur de l’humanité, de savoir en dénoncer les "positions idéologiques". Parfois, certains meurent de leur soif de justice et de leur révolte ; fusillés, guillotinés, assommés, lapidés, crucifiés, au nom de la loi…

Au-delà de l’argent gagné à court terme, la religion a plus à perdre en affichant ses affinités avec la droite la plus autoritaire. Quand la religion s’impose par la loi, elle repousse, elle déçoit et elle attriste. Je préfère quand la religion se propose par la musique et par les arts ; alors elle intéresse, elle rassemble et elle attire.

Guy Cure

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|