« Cette Fête de l’Humanité autrement, c’est un acte de résistance. » Ernest Pignon-Ernest

Accueil > Archives > Humeurs

Humeurs

vendredi 28 septembre 2007 (Date de rédaction antérieure : 20 septembre 2020).

- ...LIBERTÉ ESSOUFFLÉE

Dans le journal aubois du dimanche, il y a quelque temps déjà, un dénommé Jonquet professait une philosophie radicale qui consistait à éradiquer les derniers miasmes et traces du communisme. Il reste chez nous du collectivisme, disait ce grand purificateur aux propriétaires immobiliers réunis sous sa présidence. Il en reste même dans nos lois françaises.

Il s’est infiltré partout et si tu crois que le communisme est mort à la fin du XXe siècle, ce que tu te goures, fillette, fillette, ce que tu te goures.

Et M. Jonquet de montrer du doigt le logement social, véritable machine de guerre contre la liberté d’entreprendre. Ainsi au XXIe siècle, se lamente-t-il, on n’a pas le droit de fixer librement le prix de nos loyers, ni d’expulser les mauvais payeurs. De plus, on nous fait payer des impôts extravagants et, servitude suprême, on peut réquisitionner nos logements pour des gens insolvables. Je vous le dis, en vérité, on n’est plus maître chez soi et quand on a signé un bail,"c’est comme si notre bien ne nous appartenait plus." Si j’avais assisté à cet emportement purgateur, j’aurais dit à l’orateur que le logement n’est pas le seul endroit où le collectivisme sévit, il y a encore la sécu, les retraites, les conventions collectives, tout le service public, quoi. Il se serait affolé, le pauvre.

Mais qu’il se rassure, Sarkozy est arrivé, il a déjà débranché le gaz et l’électricité, il s’attaque à la couverture maladie et au droit de grève, il dégraisse le mammouth et fait la chasse au fonctionnaire en surnombre. Voilà un homme qui va libérer le travail et l’esprit d’initiative pour faire tomber les derniers relents du collectivisme. Jonquet respire mieux maintenant. Il respire la liberté. Mais elle a le souffle court.

Malicette

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|