Honte à celui à qui sa limite suffit. Heureux celui qui se jette au bout de lui-même » Louis Aragon

L'Humeur
  • VILAINE HABITUDE
  • 19 février 2021,
    par Gisèle Malaval
  • Mathilde Panot (LFI), vient d’obtenir justice à l’Assemblée Nationale : le député Henriet (LREM) qui l’avait traitée de poissonnière le 26 janvier, en pleine séance, s’est vu infliger par le président Ferrand une amende de 1405€ (le quart de son indemnité (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • LIBERTE DE LA PRESSE
  • 18 février 2021
  • Le Journal de Saint Denis ne paraîtra plus. Créé en 1986, sous l’égide du maire communiste Marcelin BERTHELOT, il a reçu le coup de grâce au cours du (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2021 > FEVRIER 2021 > N° 1639 > Le point de vue de Gisele MALAVAL

Le point de vue de Gisele MALAVAL

Élections Régionales - Aube

jeudi 18 février 2021 , 128 : visites , par Gisèle Malaval

l’urgence de développer l’ensemble des services publics

Il ne faudrait pas sous-estimer l’incidence que peut avoir une élection régionale sur notre vie quotidienne.

Pour exemple, il suffit juste de rappeler une mesure qui avait été prise lorsque la Région était gérée par la gauche, avec un vice-président communiste aux transports : une tarification solidaire avait été mise en place, tenant compte des revenus des usagers, le Pass Solidaire.

Cela facilitait la mobilité, importante pour l’emploi dans une région très étendue qui reste malgré tout la deuxième région la plus industrialisée ; et une mobilité non polluante.

Avec la Grande Région cette politique tarifaire du transport ferroviaire est aujourd’hui démantelée.

Pourtant le transport ferroviaire, voyageurs et fret, est un secteur crucial de la transition écologique et s’atteler au remaillage des petites lignes, très nombreuses en particulier dans l’Aube, et à leur réouverture, est un chantier absolument nécessaire, si l’on prétend vouloir diminuer significativement la pollution et le réchauffement climatique ; et c’est un moyen puissant pour lutter contre la désertification industrielle et rurale, et pour l’emploi. Les crises sanitaire et économique révèlent aussi l’urgence de développer l’ensemble des services publics, en particulier celui de la formation et celui de la santé, avec l’exigence de leur accessibilité pour tous. Autant dire que l’utilisation de l’argent public pour répondre aux besoins de la population et non à ceux des intérêts privés, sera le coeur de nos propositions.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|