Honte à celui à qui sa limite suffit. Heureux celui qui se jette au bout de lui-même » Louis Aragon

L'Humeur
  • LAFAYETTE NOUS VOILA !
  • 15 janvier 2021,
    par Malicette
  • Devant l’invasion du Capitole à Olympia par les partisans de Trump, media et politiques semblent abasourdis. Leur étonnement m’étonne. On veut depuis Lafayette, nous donner l’image d’un système américain qui serait le plus démocratique au monde. L’image (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2021 > JANVIER 2021 > N° 1634 > VRAIE FAUSSE SOLUTION AU MANQUE DE MÉDÉCINS GÉNÉRALISTES

VRAIE FAUSSE SOLUTION AU MANQUE DE MÉDÉCINS GÉNÉRALISTES

Romilly sur seine - Maison de santé

vendredi 15 janvier 2021 , 376 : visites

L’Aube est parmi les départements les moins dotés en médecins généralistes. Il y a quelques années l’ARS (Agence Régionale de Santé) de Champagne Ardennes avait ciblé 15 zones sous tension dans notre département dont Romilly s/Seine.

La réponse «  miracle » à cette situation préocc4pante a été de réaliser des maisons de santé un peu partout dans le cadre de la loi Bachelot, ministre de la santé du gouvernement Sarkozy.

Dans notre département beaucoup de collectivités locales se sont lancées dans la réalisation de telles structures financées par les fonds publics.

Quelques années après, quel bilan peut-on en tirer. Où en est-on dans l’Aube ? Ont-elles permis de combler les déficits en matière de médecins généralistes ? Ces questions méritent d’être posées car il en va de l’état sanitaire de notre population qui n’est pas bon selon les rapports des autorités de santé régionales.

À Romilly la situation continue de se dégrader et devient catastrophique

Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Â l’époque où la sonnette d’alarme a été tirée il y avait encore 13 médecins généralistes sur la ville. Aujourd’hui ils ne sont plus que 9 dont 80 % ont plus de 55 ans. Ajoutons que cette situation est tout aussi catastrophique au niveau dentaire. Il faut attendre des mois et des mois pour obtenir un rendez-vous chez le dentiste.

E. Vuillemin maire de la ville a donc décidé de réaliser une maison de santé rue Jean Moulin. Selon lui c’était la solution miracle pour faire venir des médecins généralistes à Romilly. Une certitude contestée à l’époque par les élus Communistes qui proposaient la réalisation d’un centre de santé communale avec l’embauche de médecins salariés. Actuellement environ 1450 structures de ce type existent en France. Elles fonctionnent et sont arrivées à recruter de nouveaux médecins. Aujourd’hui de jeunes médecins s’orientent dans cette voie plutôt que dans la médecine libérale.

Inaugurée en grande pompe, quelques semaines avant les municipales de 2014, six ans après le bilan, comme les chiffres en attestent est loin de correspondre aux promesses et aux engagements pris par le Maire de Romilly. Pourtant à la réalisation de cet équipement se sont ajoutées des aides concrètes financées avec les impôts des ménages. 500 € par mois d’aide au loyer pour les médecins s’installant à Romilly plus une aide financière à ceux pratiquant à la maison de santé. Tout cela n’a eu aucun effet positif. La preuve ! Récemment un omnipraticien exerçant à la maison de santé est parti et un second a décidé de s’installer à Maizières la Grande Paroisse.

Face à cet échec la télémédecine présentée comme une nouvelle solution miracle

C’est ainsi que la presse locale a présenté ce projet récemment débattu au conseil municipal. « La télémédecine ; remède contre la pénurie de médecins » titrait-elle sans point d’interrogation le 12 décembre 2020. Et une nouvelle fois E. Vuillemin a décidé d’une aide financière de 1000 € à chacune des deux pharmacies en charge de ces projets.

Ainsi avec le Maire de Romilly c’est devenu de plus en plus une habitude que les impôts des ménages soient utilisés pour financer des activités privées.

Mais avec la télémédecine, fini le lien direct avec son médecin de famille. Celui qui vous répondra ne sera pas forcément de Romilly ni connu de vous.

En faisant adopter cette proposition au conseil municipal E. Vuillemin ne croit-il donc plus à la venue de nouveaux médecins à Romilly ? Pourtant il ne manque pas une occasion pour vanter le nouveau dynamisme de la ville depuis qu’il est Maire, croyant que Romilly est née en 2008 le jour de son élection.

Joë TRICHE

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|