« Et par le pouvoir d’un mot, je recommence ma vie, je suis né pour te connaître pour te nommer, Liberté. » Paul Eluard

L'Humeur
  • VIGILANCE
  • 24 décembre 2020,
    par Gisèle Malaval
  • Le gouvernement le dit et le répète : l’administration du vaccin ne sera pas obligatoire et sera liée à un consentement. Soit. Mais le 22 décembre le gouvernement a déposé un projet de loi, « instituant un régime pérenne des urgences sanitaires » qui (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2020 > DECEMBRE 2020 > N° 1631 > un appel à un rassemblement inédit à gauche

un appel à un rassemblement inédit à gauche

Élections régionales - Grand Est

jeudi 24 décembre 2020 , 362 : visites , par LDA

Un appel au rassemblement de toute la gauche a été lancé par des citoyen.ne.s, élu.e.s et militant.e.s politiques, syndicaux et associatifs du Grand Est, en vue des élections régionales de juin 2021. Les dix secrétaires départementaux du PCF de la région Grand Est ont signé cet appel.

Extrait : « Notre région a été particulièrement touchée par la crise Covid. La pandémie a montré l’urgence d’agir au niveau local comme au niveau national pour un nouveau modèle de développement qui préserve l’humain et la planète.

Aujourd’hui, face à un avenir incertain, nous appelons à l’unité de projet et d’action. Les Français ont besoin de Régions qui les aident et les soutiennent dans leur vie quotidienne pour compenser l’appauvrissement de l’Etat et de ses services publics.

Une région engagée contre le chômage, la désindustrialisation et la pauvreté par des politiques de proximité, de solidarité avec ceux qui en ont le plus besoin, en les accompagnant pour se former, se déplacer et trouver un emploi.

Une région dynamique capable de développer des partenariats scientifiques, de soutenir les universités et les Ecoles, la formation professionnelle comme les acteurs culturels. (..)

Une région qui investit dans la santé, dans la formation des soignants, dans la gratuité des transports pour les jeunes. Alors que la crise sanitaire montre la détérioration de notre système de santé, nous voulons un engagement massif pour l’hôpital et nos EHPAD pour améliorer l’accès aux soins. Sur tous ces sujets, ce qui unit les différentes sensibilités de la gauche et des écologistes est beaucoup plus profond et important que les divisions et tactiques d’appareil. (..)

Dans une situation politique que beaucoup envisagent avec défaitisme, nous mettons au contraire beaucoup d’espérance dans le message que la gauche et les écologistes adressent aux citoyen.ne.s du Grand Est. Nous avons gagné des mairies tous ensemble. Nous gérons des collectivités partout en France avec succès. Nous nous renforçons de notre diversité au lieu de nous affaiblir, lorsque nous savons en faire une richesse contre nos adversaires. Dans le Grand Est, face à la menace que continue de faire peser l’extrême droite, et face aux divisions de la droite entre LR et En Marche, nous avons une responsabilité cette année :

Celle de réussir à constituer une liste unique qui fait le pari du dépassement pour construire collectivement le visage de l’alternative politique de l’écologie sociale, populaire et démocratique.

Une liste unique ne signifie par gommer toutes les divergences ni les particularités mais les mettre au service d’une construction collective en portant une voix cohérente et paritaire, représentative des aspirations de nos électrices et électeurs. Nous serons à l’image de notre région, si variée dans ses espaces, dans ses paysages, dans son histoire. Nous voulons faire campagne ensemble pour défendre ensemble l’avenir de nos jeunes, la dignité de nos aînés, et notre idée de la justice et de l’équité. Mais chacun restera ce qu’il est, dans sa formation politique, son mouvement, son association, sa commune, son département, son syndicat. Nous avons besoin de cela. La gauche et les écologistes n’ont jamais rien eu à gagner à vouloir forcer une union où l’un écrase l’autre, mais tout à gagner à travailler ensemble autour de projets mobilisateurs. (..)

Nous appelons donc à dépasser les rivalités de personnes et de partis, nous appelons au rassemblement unitaire de la gauche et de l’écologie aux élections régionales de juin 2021. Nous voulons construire une alternative porteuse de progrès social et de la nécessaire transition écologique, fondée sur la participation citoyenne.

L’enjeu est historique. La région Grand Est sera ce que nous en ferons ensemble ! »

Parmi les premiers signataires on trouve : Patrick ABATE, Maire de Talange (PCF) Jean-Paul ANGERS (Radicaux de Gauche, 51), Philippe BAILLOT (Génération.s, 10), André CORZANI, maire de Joeuf (54), Jean Pierre CORNEVIN (PCF 10, élu TCM), Caroline FIAT, députée Insoumise, Aurélie FILIPPETTI, ancienne députée (57), Olivier GIRARDIN, Maire de La Chapelle Saint Luc, conseiller régional (PS, 10), Patrick PERON, maire d’Algrange (PCF, 57), Catherine TRAUTMANN, présidente du groupe PS à Strasbourg (67), Hulliya TURAN (PCF, Maire-adjointe de Strasbourg), Bora YILMAZ (PCF, Maire-adjoint de Nancy).

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|