« Et par le pouvoir d’un mot, je recommence ma vie, je suis né pour te connaître pour te nommer, Liberté. » Paul Eluard

L'Humeur
  • ENSEIGNANT
  • 22 octobre 2020
  • Le meurtre horrible de Samuel PATY est le meurtre de la raison, de la liberté de conscience, de la transmission des valeurs républicaines, celles des Lumières comme l’a dit notre élue Anna Zajac à la presse dimanche dernier. Nous sommes très (...)

  • Lire la suite

ENSEIGNANT

jeudi 22 octobre 2020 , 53 : visites

Le meurtre horrible de Samuel PATY est le meurtre de la raison, de la liberté de conscience, de la transmission des valeurs républicaines, celles des Lumières comme l’a dit notre élue Anna Zajac à la presse dimanche dernier.

Nous sommes très conscients des objectifs des islamistes dont le fascisme est affirmé, le fanatisme patent et la haine revendiquée. Il en résultera chez les profs, ce qui est tout à fait le but de ces meurtriers, une sorte de prudence à enseigner l’histoire et le civisme. Ce n’est pas tant qu’ils craignent d’être la cible des terroristes, que de certains parents dont le conseil doucereux pourrait être : «  Pourquoi avez-vous besoin de parler de ça  ? »

On n’a pas non plus avec ça à parler de Le Pen, du fascisme, de la collaboration durant la dernière guerre, de l’épuration à minima, de la guerre d’Algérie, de la torture, du massacre de 200 Algériens à Paris en 1961, justement un 17 octobre. Ne pas en parler pour ne fâcher personne ! Consensus. On le reconnaît dès la première consonne.

Le rôle des enseignants serait passablement réduit car soumis, et pour ainsi dire totalement stérile. Ça me rappelle ce moment crucial de la Résistance quand il fallut passer du tract aux sabotages, des sabotages aux attentats contre l’armée allemande. Le coup de revolver de Fabien. Que de réticences de la part de Londres ! Comme si la délivrance devait se faire toute seule !

Les enseignants se doivent de rester des résistants, des combattants, des hussards noirs, des lumières.

Jean LEFEVRE

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|