« Le besoin de punir la populace locale est visiblement plus important que celui de la soigner, la nourrir et l’habiller. » Iain Levison, écrivain américain

L'Humeur
  • « QUOI QU’IL EN COUTE »
  • 9 octobre 2020,
    par Gisèle Malaval
  • E. Macron est un président décidément très décevant. Il est lent, très lent pour prendre une décision : 6 mois pour décider de ne rien faire face à la crise sanitaire, c’est long ! A. Merkel, en 6 mois, a fait passer les 19 000 lits de réanimation à 28 (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • FOUTAGE DE GUEULE
  • 9 octobre 2020
  • Cent milliards. Avec un décor factice qu’il monte à chaque prestation, le camelot-président vante son plan de relance. Mais Bruxelles ne veut pas (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2020 > OCTOBRE 2020 > N°1620 > FOUTAGE DE GUEULE

FOUTAGE DE GUEULE

CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE

vendredi 9 octobre 2020 , 8 : visites

Cent milliards. Avec un décor factice qu’il monte à chaque prestation, le camelot-président vante son plan de relance. Mais Bruxelles ne veut pas voir le pognon ruisseler sans gouttières austéritaires autre part que dans les puits des actionnaires. Le carton-pâte aux couleurs criardes sert de paravent à la solution finale sociale. Évaporées les promesses printanières d’un meilleur des mondes « d’après ». Les soiffards larrons de la finance voulaient voir remise une tournée. Elle sera générale, Macron qui s’en dédit !

Ces derniers temps, il n’a que le mot «  République  » à la bouche. République par ci, république par là… Elle se loverait, paraît-il même, entre le nombril et le crop top de jeunes filles ou dans les fumerolles sulfureuses d’un « séparatisme  » tortillé comme du papier attrape-mouches… d’extrême droite. République vient du latin «  res publica », la chose, les affaires publique(s). Pas de « res privata  », les affaires privées, qu’entretient, comme autant d’extravagantes cocottes, le coq aux pieds d’argile de l’Elysée.

La République, ce n’est pas un mot pour nous faire filer droit, pour épier et réprimer, pour maquiller la destruction méthodique de tous les progrès conquis par les soulèvements sociaux et populaires. La République n’est pas un miroir sans tain à l’usage d’un pouvoir par délégation de services privés, et qui n’a plus comme expédients, pour pérenniser un système vampirique, que l’embrouille, la fourberie et l’autoritarisme.

Quand le budget des armées augmente de 1,7 milliard en 2021, quand les stocks d’ustensiles de répression policière sont pleins à ras-bord, mais que l’hôpital craint que le pire, s’il survient, soit pire encore parce que rien n’a été fait, on se fout de notre gueule.

LE CAPITAINE TRICASSE

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|