« Un peuple humilié est un peuple qui se battra jusqu’au bout pour retrouver sa dignité ». Gisèle Halimi

L'Humeur
  • ON EN APPREND DES CHOSES !
  • 19 juin 2020,
    par Gisèle Malaval
  • Mais qu’est-ce qu’on apprend sur France 2 ? Pendant le confinement près de 5% des enseignants auraient abandonné leur poste ! Ces 5% n’avaient donc pas le droit de garder leurs enfants, de soigner leurs proches, d’avoir des problèmes de connexion en (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE
  • 19 juin 2020
  • Racisme. Il faut des drames pour mettre sur le devant de la scène ce fléau endémique. Ainsi est faite la nature humaine qui s’accommode de (...)

  • Lire la suite

MÉMOIRE

L’ APPEL DU 17 JUIN !

vendredi 19 juin 2020 , 194 : visites

Le 18 juin 1940 De Gaulle prononça un discours appelant les militaires à le rejoindre pour constituer ce qui deviendra un peu plus tard, la France libre. Son mérite fut de dire non à l’armistice et d’affirmer que la France devait continuer la guerre en s’appuyant par ex. sur ses colonies. Il avait également en vue l’aide de l’Angleterre, des États-Unis et même de l’URSS qu’il savait favorable à la lutte contre Hitler et cela malgré le Pacte. C’est ce qu’affirme Julian Jackson, l’historien de de Gaulle sur France Inter ce 18 juin.

Mais De Gaulle, contrairement à tout ce que l’on prétend n’a jamais appelé ce jour-là à la Résistance du peuple français. Il parlait en tant que général (fraîchement nommé) et s’adressait aux officiers et soldats.

Ce qui est par contre cette année encore oublié, c’est l’Appel du 17 juin 1940 du communiste Charles Tillon (1) à Gradignan. Il dit entre autres :

"Le peuple français ne veut pas de l’esclavage, de la misère, du fascisme, pas plus qu’il n’a voulu de la guerre des capitalistes. Il est le nombre. Uni, il sera la force". le 18 juillet, il appelle "à l’union pour chasser à la fois les capitalistes, leur tourbe de valets et de traîtres et les envahisseurs".

La FMD (Fondation pour la Mémoire de la Déportation) développe ce fait historique en titrant l’Appel du 17 juin éclipsé par celui du 18.

Ce traitement de l’histoire par les institutions et les media a pour résultat d’effacer l’apport des communistes, qui furent, qu’on le veuille ou non, le fer de lance de la lutte armée contre le nazisme durant la Résistance.

Jean LEFEVRE

(1) Il organisera les FTPF et deviendra ministre à la Libération

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|