“ Le capitalisme se fout de l’avenir de l’humanité. Il ne contient pas d’idée du monde, pas de morale. ” Robert Guédiguian

L'Humeur
  • APRÈS LE CLOÎTRE
  • 12 juin 2020,
    par Malicette
  • Rester cloîtré m’a tout de même appris beaucoup de choses, comme par exemple de pouvoir rester cloîtré. Se retrouver avec soi. Qu’en faire ? Pas si abandonné que ça sur cette île de la désolation, car, me parviennent les fureurs du monde et la voix (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE
  • 12 juin 2020
  • La classe ! Pour sa ré-intronisation, le maire de Troyes avait revêtu un masque Lacoste. Le chic du pommadé mondain jusqu’au bout du nez. Bien (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2020 > JUIN 2020 > N° 1603 > CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE

CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE

CROCO ET CRAPAUDS

vendredi 12 juin 2020 , 51 : visites

La classe ! Pour sa ré-intronisation, le maire de Troyes avait revêtu un masque Lacoste. Le chic du pommadé mondain jusqu’au bout du nez. Bien qu’aussi en rouge (sans marteau ni faucille), François Baroin avait opté pour le noir, plus sobre. Référence à la sobriété de ses scores électoraux ? 15 euros le masque. Mais le plus farce, c’est que Lacoste dit sur son site que « […] ce masque n’est ni un dispositif médical au sens du règlement UE/2017/745, ni un équipement de protection individuel au sens du règlement UE/2016/425. » En clair, c’est de la daube.

François l’élégant fait donc la promotion d’un machin qui coûte la peau du cul et ne sert pratiquement à rien. Il y aussi, par Lacoste, le polo «  Merci  » ; blanc hôpital, le croco entouré d’un coeur rouge. A offrir avec les «  dons de congés » ! Au prix de 130 euros, Lacoste vous dit merci aussi.

Au trouillomètre populaire, le Covid est en baisse, le flic en hausse. Peut-être à tort pour le premier, avec raisons pour le second. Le pouvoir, s’agissant de «  l’ordre  », le sien, navigue en eaux troubles et remue la vase pour planquer ses vilains crapauds et leurs ordonnateurs (de Papon à Lallement...). Le « sale flic » n’est plus injure, étant devenu outil de coercition à la violence planifiée conformément à la « stratégie du choc », théorisée pour accroître la soumission – et l’exploitation – des « masses  » en période de crise.

Ce que la coûteuse vidéosurveillance ne voit pas, échappe de moins en moins aux vigies citoyennes et à leurs smartphones. De plus en plus compliqué pour les Castaner et Cie de jouer les vierges effarouchées. Doit-on considérer, paraphrasant Lacoste, que la police ne serait plus un équipement de protection individuelle au sens du règlement... ?

LE CAPITAINE TRICASSE

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|