“ Le capitalisme se fout de l’avenir de l’humanité. Il ne contient pas d’idée du monde, pas de morale. ” Robert Guédiguian

L'Humeur
  • 27 MAI
  • 29 mai 2020
  • Les communistes ont honoré ce 27 mai, journée de la Résistance, quatre de leurs héros, Maurice Romagon de Saint-Julien, les époux Ferrouil de Saint-André et Marguerite Buffard-Flavien de Troyes. Beaucoup d’autres camarades sont disparus dans cette (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE
  • 29 mai 2020
  • Bientôt certains vont à nouveau aller voter (masqués), je suis tombé sur un texte bienvenu en cette période, il a presque 150 ans et n’a pas pris une (...)

  • Lire la suite

Aube

PREMIERS CONSEILS MUNICIPAUX POST-ÉLECTION

vendredi 29 mai 2020 , 162 : visites

Lundi dernier le premier conseil municipal post-élection fut l’occasion pour ces élu-es troyen-nes, romillon-nes, dryat-es d’affirmer leur présence en faisant entendre une voix différente.

À Troyes, les hommages dithyrambiques envers F. Baroin se sont multipliés dans les rangs de sa majorité au point d’en devenir ridicules. On se demande ce qu’a pu faire le cumulard pour mériter autant d’éloges... Ce ne sont pas les Troyen-nes qui l’ont plébiscité, car, comme l’a justement rappelé Anna Zajac, tête de liste du rassemblement de la gauche citoyenne, 30% seulement des électeurs et électrices ont voté, et la liste de F. Baroin a obtenu 5903 voix sur les 29503 inscrit-es, soit à peine 20%.

Le roitelet a fait pire qu’en 2014

On se demande vraiment pourquoi tant d’éloges ! Le roitelet a fait pire qu’en 2014, où avec 9545 voix, soit 32% des inscrit-es, la performance n’était déjà pas brillante. Pour autant, pas de quoi faire douter celui qui va, somme toute, régner en maître sur la moitié du département de l’Aube. Tel un mégalomane, le cumulard n’a pas apprécié que ses opposant-es ne le félicitent pas. Fallait-il que les ouvrières du textile ou le personnel de l’Hôpital, qu’il a laissé sacrifier depuis des années, viennent lui faire une haie d’honneur ?!

À Saint-André une opposition unie et d’une grande crédibilité

Moins de bruit à Saint-André-les Vergers où l’abstention est également de 70%. Le Maire a été élu sobrement et a écouté stoïquement l’intervention de J.-P. Cornevin, prononcée au nom du nouveau groupe d’opposition qui compte désormais 5 élu-es et qui a obtenu 35,20% des suffrages. Il a rappelé la situation dans laquelle s’est déroulée l’élection, situation qui a abouti à cette abstention historique : « Avec l’assentiment de seulement 18% des Dryats la future municipalité va avoir pendant ces prochaines années quasiment tous les pouvoirs. Cela appelle donc de sa part à beaucoup de modestie, et, je n’en doute pas, au respect des élu-es de l’opposition qui forment désormais un groupe uni et d’une grande crédibilité. Le projet que nous avons proposé aux Dryats est plus que jamais d’actualité. Il comportait des choix locaux forts qui, demain, s’imposeront comme une évidence. La crise sanitaire est venue renforcer un peu plus la crédibilité de nos propositions. Les Dryats pourront compter sur nous pour faire avancer, à chaque occasion qui nous sera donnée, que ce soit au Conseil municipal ou à TCM, le débat, absolument essentiel à nos yeux, sur l’urgence d’une reconsidération totale des modèles économiques, sociaux et de développement.

À Romilly Fethi Cheikh parie sur l’avenir

Il a rappelé les conditions sanitaires dans lesquelles s’est déroulée l’élection , avant d’en déplorer les conséquences sociales et économiques qui pèsent désormais sur le pays et les Romillon-nes : « Cette situation a À l’issue du 1er tour des élections municipales, les communistes aubois-es ont d’ores et déjà des élu-es et partenaires dans les principales villes du département. Ainsi la future association « La coopérative des élu-es communistes et partenaires de l’Aube » qui verra le jour prochainement est déjà assurée d’un fort renouvellement, synonyme de jeunesse, de diversité, de féminisation, de compétences et de conviction sur lesquelles les Aubois-es pourront compter.

 Fethi Cheikh a conclu en abordant la dynamique de campagne qui a porté sa liste, avec pour résultat 28% des suffrages : « Une liste jeune, profondément renouvelée, dont c’était en quelque sorte le baptême du feu. Loin d’être un point d’arrivée, le résultat que nous avons obtenu constitue un point d’appui et le point de départ d’une démarche citoyenne que nous entendons amplifier avec tous ceux qui le souhaiteront. »

Passy CONNH

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|