“ Celui qui ne connaît pas l’histoire est condamné à la revivre. ” Karl Marx

L'Humeur
  • LA SÉCU : Note explicative.
  • 8 mai 2020,
    par Malicette
  • Notre billettiste Malicette avait écrit dans la D.A N° 1594 : « Depuis 1945, les gouvernements successifs ont mis à mal le système de santé… » Des lecteurs nous ont fait remarquer qu’en 1945, c’était la belle époque de la naissance de la Sécu et non son (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE
  • 8 mai 2020
  • Rouge, vert, orange vont clignoter au gré de l’impéritie du pouvoir. La France toute entière en sapin de Noël. On apprenait la semaine dernière, assez (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2020 > MAI 2020 > N° 1598 > L’HUMEUR

L’HUMEUR

START-UP NATION

vendredi 8 mai 2020 , 0 : visites , par Gisèle Malaval

Les gens sont injustes, ils ne voient pas combien ce gouvernement se démène pour faire face à la crise sanitaire :

1- les masques rassurent trop. Ça tombe bien, on n’en a pas assez. Mais on a une idée, on va exploiter la solidarité de couturières bénévoles en France, et pas moins de 22 000 dans le Nord. Inconvénient : elles ont l’audace, après un mois de travail intensif et gratuit, de demander au moins un défraiement, voir une compensation financière que d’aucuns appellent salaire, on rêve ! 2- le dépistage permet à l’Allemagne, à la Chine, d’avoir beaucoup moins de décès que les pays qui ne l’ont pas mis en place comme la France ou l’Italie. En France, le président du Syndicat de l’industrie du médicament et diagnostic vétérinaires, Jean-Louis Hunault, se plaignait le 22 avril d’être ignoré par l’Etat alors que 3 entreprises d’Occitanie peuvent produire par semaine 300 000 tests nasopharyngés et un million de tests sérologiques. L’Allemagne et la Chine font partie de leurs clients mais le gouvernement français, quelle bonne idée, préfère attendre…

3-le déconfinement, en l’absence de tests de dépistage massif, « remettra en circulation  » des gens contaminés ; la distanciation sociale deviendra donc méfiance générale. Voilà une très bonne idée quand on ne veut pas que les gens se mettent à penser et à agir ensemble, surtout au mois de mai. Mais attention ! L’Etat nous surveille, et si les enfants que nous sommes pour notre Président n’obéissent pas aux consignes, retour à la maison pour tous les inactifs !

Si avec tout cela les Français.es ne comprennent pas qu’on est entré dans l’ultra-modernité, c’est à désespérer !

Bon, l’INSEE a constaté qu’en 2018 la pauvreté avait retrouvé son niveau des années 70, à savoir 14% de la population.

Start-up Nation, qu’il disait…

 

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|