“ Celui qui ne connaît pas l’histoire est condamné à la revivre. ” Karl Marx

L'Humeur
  • ODEURS D’ESSENCE
  • 1er mai 2020,
    par Malicette
  • J’ai appris l’autre jour que pour se débarrasser de leur pétrole et libérer les cuves et les tankers, les Amerlots avec Trump comme chef de magasin, payaient leurs acheteurs au lieu de se faire payer leur marchandise. C’est du solde pharamineux. Du (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE
  • 1er mai 2020
  • Un « moratoire sur la mise en place de mesures environnementales », notamment dans la lutte contre le gaspillage et le recyclage, a demandé le (...)

  • Lire la suite

MÉMOIRE

DEPORTATION : SOUVIENS-TOI

vendredi 1er mai 2020 , 187 : visites

Le dernier dimanche d’avril a été décrété journée de la Déportation à la mémoire des millions de victimes de la répression nazie dans les camps de la mort. Il faut distinguer la déportation de persécution (juifs, tziganes, homosexuels etc…) de la déportation de répression qui frappe les ennemis du Reich. En France ce sont 76 000 juifs et 89 000 Résistants qui furent conduits dans les innombrables camps de la zone occupée par l’Allemagne. C’est pourtant cette dernière déportation qu’on a tendance à oublier dans les médias. Mais aujourd’hui, c’est un oubli qui semble total : France 2 a complètement omis d’annoncer cette journée hier. Les protestations des organisations sont nombreuses.

Peu de villes ont pu la commémorer à cause du confinement. Seuls Romilly et Troyes, ici, ont répondu à l’appel lancé nationalement par les 3 organisations qui défendent la mémoire des déportés. (Voir le texte paru dans notre précédent numéro).

Dans l’Aube, la FNDIRP est seule signataire du message, sans être la seule organisation à militer en faveur de nos déportés. Il ne reste plus qu’une seule déportée vivante dans le département notre amie Madeleine BILLAT, née en 1927 et déportée à Ravensbrück à l’âge de 17 ans.

A Troyes, la FNDIRP, son président Jean Lefèvre et son porte-drapeau, Eric Goyard étaient aux côtés du Préfet et du Maire François Baroin.

A Romilly, c’est Christian Barthélémy qui déposa la gerbe en présence du porte-drapeau Michel Dechause et du 1er adjoint au maire Jacques Beaujean au Monument aux morts.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|