“ Celui qui ne connaît pas l’histoire est condamné à la revivre. ” Karl Marx

L'Humeur
  • ODEURS D’ESSENCE
  • 1er mai 2020,
    par Malicette
  • J’ai appris l’autre jour que pour se débarrasser de leur pétrole et libérer les cuves et les tankers, les Amerlots avec Trump comme chef de magasin, payaient leurs acheteurs au lieu de se faire payer leur marchandise. C’est du solde pharamineux. Du (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE
  • 1er mai 2020
  • Un « moratoire sur la mise en place de mesures environnementales », notamment dans la lutte contre le gaspillage et le recyclage, a demandé le (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2020 > MAI 2020 > N° 1597 > CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE

CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE

AVANTI O POPOLO

vendredi 1er mai 2020 , 57 : visites

Un «  moratoire sur la mise en place de mesures environnementales », notamment dans la lutte contre le gaspillage et le recyclage, a demandé le Medef. On ne risque rien à demander. A plus forte raison quand il est fait preuve d’autant de complaisance et de générosité que celles d’Emmanuel Macron à son égard. En plus de se préparer à présenter la «  petite note » de la « crise  » aux hommes et aux femmes qui n’y sont pour rien, le patronat surjoue l’éclopé pour demander du rab.

Richard Branson ( fortune personnelle, 4,2 milliards de dollars ) a mis en gage son île des Caraïbes pour «  sauver » sa compagnie aérienne, Virgin Atlantic. C’est beau l’esprit de sacrifice... Mais c’est du cinéma ! Ils font du chiqué tout en planifiant un holocauste social carabiné. La subite générosité, sous le nez des médias, des Arnault et sa clique de milliardaires aura son revers. C’est même fait pour...

Le profit d’abord, la planète attendra. C’est, derrière les simagrées de circonstance, ce que pensent depuis toujours, quoique sous diverses variantes, les libéraux. Mais il y a «  l’Opinion ». Il faut la préparer, lui montrer l’exemple... car au final, c’est nous qui allons trinquer et se retrouver dans la mouise. C’est déjà dans les tuyaux, il n’y a plus qu’à augmenter le débit et la pression. C’était fait pour...

Le 11 mai ne sera pas le premier jour d’Après. Mais ce sera à coup sûr le premier des jours malheureux. Le virus capitaliste va amplifier ses ravages. Bas les masques, haut les coeurs et les luttes ! Avanti o popolo, alla riscossa...

LE CAPITAINE TRICASSE

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|