“ Celui qui ne connaît pas l’histoire est condamné à la revivre. ” Karl Marx

L'Humeur
  • LE MARCHÉ ET LE VIRUS
  • 24 avril 2020,
    par Malicette
  • Un tableau tenu à jour par une équipe de médecins français permet de savoir quels sont les pays dans le monde qui luttent le plus efficacement contre le COVID-19. Prévention, soins, état du système de santé, recherche, etc. Tout est pris en compte pour (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE
  • 24 avril 2020
  • Quand le bâtiment va, tout va, ai-je entendu souvent dire. Or, il ne va plus... mais plus du tout, selon le Medef et ses produits dérivés. Du coup (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2020 > AVRIL 2020 > N° 1596 > CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE

CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE

UN « JOUR D’APRÈS » D’OCCAS’

vendredi 24 avril 2020 , 6 : visites

Quand le bâtiment va, tout va, ai-je entendu souvent dire. Or, il ne va plus... mais plus du tout, selon le Medef et ses produits dérivés. Du coup Macron a accéléré la cadence. Le 11 mai, fin du confinement  : les mômes et les instits d’abord.

Le bâtiment ne va pas, mais il a des idées. Alors qu’on l’a récemment vu faire bosser à quatre des ouvriers dans une tranchée d’un mètre de large, il pontifie sur les « distanciations sociales » qui, préconiset- il bonne âme – et prévoyante ! -, devront continuer à être respectées dans le futur. Et un article, paru à point nommé, explique qu’une pléthore de sommités du béton et du bitume réunis planchent déjà - et dur - sur la question.

Des trottoirs plus larges où l’on n’aura pas à descendre sur la rue pour esquiver le zigoto qui vous fonce droit dessus. Bien sûr, il y aura les masques « grand public » de Macron - entre nous soit dit des masques Eco Plus et Marque Repère. Prudence est mère de sûreté, dit donc le Bâtiment en se frottant les mains.

Imaginez ces villes, routes, etc. à casser et reconstruire format XXL, avec trottoirs de 500 m de large dans les « conurbations » pour respecter, aux heures de pointe, la « distanciation sociale », des bâtiments avec ascenseurs format piscine olympique... Même le titanesque métro de Moscou devra y passer ! Autant dire que le Bâtiment a flairé le filon qui pourrait lui permettre de se refaire la cerise et même de faire une belle culbute.

On ne sait pas dans quel état on sortira de cette crise, disait récemment Fabien Roussel. Toujours est-il qu’on se dit en certains lieux que le corona est le moment d’une bonne révision du moteur capitaliste avant de redémarrer la pompe à fric. Un «  Jour d’après » d’occas’ en quelque sorte, comme neuf et garanti par les exploitants.

LE CAPITAINE TRICASSE

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|