" Le combat de la vie est toujours politique et par les temps qui courent, il est toujours necessaire. " Michel Piccoli

L'Humeur
  • ÉCRAN DE FUMÉE
  • 17 avril 2020,
    par Malicette
  • Le Président de la République a fait le 13 mars allusion aux « Jours heureux ». Ce programme du Conseil National de la Résistance, mis en chantier en 1945, au sortir de la terrible Deuxième Guerre Mondiale, fut évidemment un programme d’une ampleur (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE
  • 17 avril 2020
  • On nous annonce une « appli », présomptueusement baptisée « Stop covid » et louangée comme panacée pour éviter une rebelote après déconfinement. Si le (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2020 > AVRIL 2020 > N° 1595 > RAFAEL GOMEZ NIETO

MEMOIRE

RAFAEL GOMEZ NIETO

Le dernier de la Nueve

vendredi 17 avril 2020 , 196 : visites

Le dernier survivant de la Nueve, Rafael Gomez, vient de décéder à Strasbourg, victime du Corona-virus, à l’âge de 99 ans. Il faisait partie de la légendaire Neuvième compagnie, la Nueve, qui entra dans Paris le 24 août 1944 aux commandes d’une voiture blindée baptisée Guernica, en souvenir du terrible raid allemand contre cette ville espagnole en avril 1937. Les Half-tracks de cette troupe de volontaires portaient des noms de villes espagnoles (Teruel, Belchite etc .) qui résistèrent héroïquement aux fascistes de Franco entre 1936 et 1939. La Nueve était constituée de Républicains espagnols qui s’étaient réfugiés en France lors de la Retirada et qui furent d’abord internés dans des camps de concentration. Rafael Gomez Nieto qui était enfermé à Saint-Cyprien, réussit à rejoindre l’Algérie comme de nombreux autres miliciens, et à s’engager dans l’armée française qui s’était reconstituée. La Nueve, composée uniquement de ces Républicains espagnols qui savaient se battre rejoignit le Régiment de marche du Tchad intégré à la fameuse 2ème D.B. de Leclerc. Rafael Gomez débarqua le 4 août 1944 près de Sainte-Mère-l’Église et participa à la libération du territoire français, mais c’est son entrée surprenante dans Paris qui est gravée dans toutes les mémoires.

Les Aubois sont particulièrement affectés par la mort de ce héros car les péripéties de la guerre l’avaient mis en contact avec les éléments d’un autre régiment le 501e RCC , appartenant aussi à la 2ème DB. En effet, le capitaine Dronne qui commandait la Nueve, avait reçu l’ordre de Leclerc d’entrer dans Paris, forçant ainsi la main des Américains dont l’objectif était de contourner la capitale. Mais Rol-Tanguy qui avait déclenché l’insurrection dès le 18 août réclamait de l’aide logistique du fait que la ville grouillait encore d’Allemands. Pour aider le capitaine Dronne à mener cette tâche difficile, Leclerc avait ordonné que 3 chars issus du 501e RCC, soutiennent le projet. C’étaient des Sherman baptisés par des noms champenois, le Romilly, le Champaubert et le Montmirail. C’est le Romilly, commandé par l’adjudant Caron et protégé par la Nueve, qui entrera le premier dans Paris le soir du 24 août et atteindra l’Hôtel de ville à 21 H 22 exactement ! Malheureusement, Henri Caron fut tué le lendemain dans un combat de rue. Rafael Gomez, lui, continua le combat jusqu’en Allemagne. Nous l’avions rencontré en compagnie d’Armand Gatti1 , le célèbre metteur en scène et de Cécile Rol-Tanguy lors de la marche organisée par la mairie de Paris pour le 70ème anniversaire de la Libération de Paris en août 2014. Rafael portait le drapeau de la République espagnole, enroulé autour de son cou et arborait avec fierté la légion d’honneur française offerte par un pays redevenu démocratique grâce à son engagement. Nous lui en devons reconnaissance.

Jean Lefèvre

1) D’origine italienne, Armand Gatti s’engagea lui aussi dans l’armée de libération. Il est mort à Saint-Mandé en 2017.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|