“Si vous n’êtes pas vigilants, les journaux arriveront à vous faire détester les opprimés et aimer ceux qui les oppriment. ”     Malcolm X

L'Humeur
  • À DROITE (PRESQUE) TOUTE
  • 31 janvier 2020,
    par Malicette
  • J’écoute France Inter. C’est la radio publique. Et on y entend moins de pub. On peut en glisser davantage pour le gouvernement. Claude Askolovitch, chaque matin, ouvre tous les journaux pour y traquer les bons articles à lire. Le Figaro, le Monde, (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE
  • 31 janvier 2020
  • Tout est décidément permis chez les macronistes. Y compris le recours aux pires arguments. Il serait ainsi impossible de financer la retraite à 60 (...)

  • Lire la suite

Retraites

c’est aux français de décider

vendredi 31 janvier 2020 , 9 : visites

Le président du groupe GDR, André Chassaigne, propose aux forces de gauche le recours à une motion référendaire sur la réforme des retraites.

Après l’avis-camouflet du Conseil d’État, pour le député PCF, «  il n’est pas envisageable de demander au Parlement de se prononcer alors qu’il ne dispose pas de toutes les données et que la loi exige que les conditions soient réunies pour garantir la sincérité des travaux. »

Le président du groupe GDR a donc proposé aux autres groupes de gauche d’envisager «  une motion référendaire afin que le peuple soit consulté et enfin entendu [...]. Prévue par le règlement de l’Assemblée, cette procédure suppose la signature de 58 députés. Si elle est adoptée, la discussion du projet de loi est suspendue. Le Sénat a ensuite 30 jours pour se prononcer. Chaque parlementaire est mis devant ses responsabilités : considère-t-on que, sur un texte si important, qui bouleverse notre pacte social, c’est au peuple français de décider de son avenir ?  » Nous nous battons évidemment pour le retrait du texte, précise le parlementaire communiste, mais, « s’il arrivait tout de même en discussion, il faut également garantir les conditions d’un examen démocratique. Avec un débat tronqué par la limitation du temps de parole des députés, la procédure d’urgence et un texte incomplet du fait du recours à de nombreuses ordonnances, ce n’est pas le cas aujourd’hui.  »

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|