« Un peuple humilié est un peuple qui se battra jusqu’au bout pour retrouver sa dignité ». Gisèle Halimi

L'Humeur
  • DÉGÂTS COLLATÉRAUX
  • 13 décembre 2019
  • Chacun sait comment fonctionnent les associations et voit bien qu’en reculant l’âge de la retraite, le nombre de bénévoles responsables baissera automatiquement. Chacun pressent que la diminution du montant des pensions entrainera une baisse des dons (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE
  • 13 décembre 2019
  • Mme Bazin-Malgras, députée LR de la 2ème circonscription de l’Aube, a écrit à toutes les associations patriotiques qu’elle avait supprimé une injustice (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2019 > Décembre 2019 > N° 1577 > CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE

CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE

Elle ne manque pas d’air !

vendredi 13 décembre 2019 , 35 : visites

Mme Bazin-Malgras, députée LR de la 2ème circonscription de l’Aube, a écrit à toutes les associations patriotiques qu’elle avait supprimé une injustice fiscale pour les veuves d’Anciens Combattants en rétablissant la demi-part fiscale supplémentaire pour toutes les veuves de plus 74 ans. La lettre était rédigée sur beau papier de l’Assemblée Nationale, dans une grande enveloppe format 21/27. Mme Bazin-Malgras a bien fait de voter cette mesure avec son groupe et beaucoup d’autres député.e.s, mais elle aurait dû ajouter que l’initiative venait de deux députés : Jean-Paul Dufrègne (PCF) et Joël Giraud (LREM), rapporteur du budget. C’est le syndrome du coucou qui fait son nid dans le nid des autres. En allemand, on dit « se parer des plumes du paon  ».

L D A


l’art de la flûte

Un calumet de la paix aurait été fumé par F. Baroin et E. Macron au récent congrès de l’Association des Maires de France, que préside celui, cumulard, de Troyes. Ils ont, dit-on, accordé leurs intruments pour « recoudre cette France trop souvent déchirée ». Les deux apaches libéraux ont scellé une Entente Cordiale sous le signe de la décentralisation. « Plus de décentralisation  », a lancé François Baroin. «  Grand débat sur la décentralisation  », a repris Macron sur le “ton de la dominante”. Version politicienne - à la flûte donc - de l’Art de la fugue de J.-S. Bach.

LE CAPITAINE TRICASSE

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|