“Lorsqu’un gouvernement est dépendant des banquiers pour l’argent, ce sont ces derniers, et non les dirigeants du gouvernement qui contrôlent la situation, puisque la main qui donne est au dessus de la main qui reçoit.” Napoléon Bonaparte

L'Humeur
  • SAVOIR DIRE NON
  • 2 octobre 2019
  • C’est triste, cette affaire du Médiator. Triste d’abord et surtout pour les victimes. Triste aussi pour ce qu’elle révèle du degré de résignation, d’obéissance et de veulerie qui gangrène la société. Douze responsables sont aujourd’hui sur le banc des (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE
  • 2 octobre 2019
  • Nos gouvernants sont des chics types. Quels efforts ne font-ils pas, en effet, pour nous rassurer ? Pollution au plomb après le feu de Notre-Dame (...)

  • Lire la suite

Lubrizol

une transparence totale s’impose

mercredi 2 octobre 2019 , 189 : visites

Réaction du PCF après l’accident industriel de Lubrizol :

“L’incendie de l’usine Lubrizol a été un véritable choc, générant une inquiétude légitime des citoyens, avec lesquels nous partageons la colère. En ce qui concerne les salariés et sous-traitants de Lubrizol, des mesures d’urgence doivent être prises pour les accompagner afin d’éviter tout drame financier. Leurs emplois et l’avenir de leurs familles doivent être assurés. L’enquête qui doit s’ouvrir doit répondre aux inquiétudes des habitants et des salariés. Une transparence totale s’impose à la direction de l’entreprise. Lubrizol doit [...] apporter toute la transparence nécessaire sur ce qui a pu conduire à cette catastrophe et assumer les conséquences judiciaires une fois les manquements graves identifiés. Il ne doit plus être possible à l’avenir que de telles négligences puissent conduire à mettre en danger les salariés d’une part, et les citoyens résidant aux alentours d’autre part.

L’État a sa part de responsabilité dans les mesures à mettre en oeuvre. Les CHSCT, organismes paritaires traitant de la santé, de la sécurité et des conditions de travail, supprimés il y a deux ans, doivent être rétablis et leurs moyens renforcés. Nous le réaffirmons avec force : aucune mesure d’économie n’est justifiable dans le domaine de la sécurité d’une entreprise, encore moins quand elle appartient à un magnat américain comme Warren Buffet avec Lubrizol. C’est en garantissant la sécurité des employés et des citoyens que l’État garantira l’avenir industriel de la France.”

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|