“Lorsqu’un gouvernement est dépendant des banquiers pour l’argent, ce sont ces derniers, et non les dirigeants du gouvernement qui contrôlent la situation, puisque la main qui donne est au dessus de la main qui reçoit.” Napoléon Bonaparte

L'Humeur
  • DE MALICETTE
  • 29 août 2019
  • Les cérémonies du souvenir sont assez suivies dans le département qui a connu ses pires moments fin août 44, à Creney ou Buchères en particulier. Buchères eut droit à une couverture sur FR3 et Canal 32, l’accent étant mis, cette année, sur les (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE
  • 29 août 2019
  • Une sénatrice “socialiste” (auto-appellation d’origine non contrôlée, car en rupture de ban du PS) demandait la semaine dernière de « vérifier à quoi (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2019 > AOUT 2019 > N° 1562 > CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE

CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE

Tant qu’on y est...

jeudi 29 août 2019 , 22 : visites

Une sénatrice “socialiste” (auto-appellation d’origine non contrôlée, car en rupture de ban du PS) demandait la semaine dernière de « vérifier à quoi sert l’argent » de l’allocation de rentrée scolaire.

Cette carriériste en politique, qui se prédit « incontournable à la mairie de Marseille », dont le patrimoine a beaucoup intéressé la justice en 2016 et 2017, entre autres embrouilles financières collatérales, a donc toute autorité pour attiser l’opprobre et le soupçon sur les familles modestes et se faire le chantre des ceci et des cela portés par les vents démagogues de gogues droitiers et d’extrême.

Le débat sur « les droits et les devoirs » en matière d’aides sociales revient régulièrement sur le tapis. En début d’année, Édouard Philippe relançait encore l’idée de demander des « contreparties » en échange du versement d’aides sociales. Portant l’estocade de sa philippique - « Aujourd’hui, on distribue de l’argent et on ne demande rien en contrepartie » -, la sénatrice s’est montrée fort aventureuse.

Chiche, vérifions donc. L’allocation de rentrée scolaire coûte dans les deux milliards, chiffres 2017. Cette même année, les allégements de cotisations patronales et le CICE représentaient 51,9 milliards (chiffre supérieur à l’argent public investi dans l’école cette année-là). Sans « contreparties », l’argent alloué aux patrons a valsé en deux temps. Premier temps sur la musique du « Million d’emplois » de Gattaz. Second temps : « pour restaurer les marges ». La sénatrice voudrait que soient faits des « signalements » de parents. Pourquoi ne pas faire du même coup des signalements de gavage d’actionnaires et de patrons licencieurs ? Tant qu’on y est...

LE CAPITAINE TRICASSE

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|