L’honneur et la dignité sont les dernières richesses des pauvres et des opprimés.” Albert Camus

L'Humeur
  • DE MALICETTE
  • 5 juillet 2019
  • On me demande ce que j’aime. Je déteste les dépassements d’honoraires et les forfaits administratifs. Je déteste les aéroports privatisés. Je déteste l’écologie qui n’est pas sociale. Je déteste les fraises espagnoles marquées made in France. Je (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2019 > JUILLET 2019 > N° 1554 > Romilly-sur-Seine

Romilly-sur-Seine

vendredi 5 juillet 2019 , 178 : visites , par Rémi

Après être intervenu sur les facturations illégales des interventions SMUR par l’hôpital de Romilly, la semaine précédente au Conseil municipal, qui avait à son ordre du jour le Plan local de santé, avec un état des lieux “terrible”, a jugé le groupe des élu.e.s PCF et partenaires, un rassemblement était organisé le 29 juin, devant les urgences de ce même hôpital.

L’occasion pour le conseiller municipal communiste Fethi Cheikh, de rappeler que « cette pratique aussi scandaleuse qu’illégale porte gravement atteinte à la santé publique et, surtout, à son égal accès pour tous. Qui nous dit, en effet, que ces coûts hors-la-loi demandés aux patients ne vont pas conduire en certains à renoncer à faire appel à ce service, avec toutes les implications que l’on imagine, pouvant aller, pour des raisons de manque d’argent, jusqu’à une mise en danger de la santé, voire de la vie, de personnes amenées à faire le choix d’y renoncer ? À supposer d’ailleurs que tel n’ait pas déjà été le cas » et de fustiger la « double peine » des Romillons, où « l’offre globale de santé est appauvrie, pour ne pas dire en déclin, et avec bien des interrogations pour l’avenir ». Amendement sur cette question à un voeu du Conseil municipal rejeté par la majorité de droite et le RN, interpellations du maire et du conseiller municipal délégué à la santé, par ailleurs président du conseil de surveillance de l’hôpital de Romilly... les élus du PCF n’entendent pas en rester là : « Pour notre part, nous n’en resterons évidemment pas là et, devant la surdité et le laisser-faire du maire et de sa majorité, et l’opiniâtreté des décideurs de l’hôpital de Romilly à persévérer dans leur décision, nous poursuivrons notre action pour que soit mis un terme, rapide et définitif, à ces facturations hors-la-loi. D’ores et déjà, et sans préjuger d’initiatives ultérieures, nous venons d’adresser un courrier à M. Jacques Toubon, le Défenseur des droits, pour lui exposer un état de fait qui n’a que trop duré », a conclu l’élu communiste

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|