“Il faut rebâtir une société humaine où la compétition sera éliminée. Je n’ai pas à être plus fort que l’autre, je dois être plus fort que moi grâce à l’autre.” Albert Jacquard

L'Humeur
  • DE MALICETTE
  • 21 juin 2019
  • « Les petits garçons en bleu et les petites filles en rose. Tout le monde en rang et personne ne bronche. Vous voilà, chers enfants, tous égaux dans le meilleur des mondes de l’école et à l’abri des fureurs du siècle ». Ainsi pourraient s’exprimer MM. (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE
  • 21 juin 2019
  • Évidemment, l’affaire n’est pas dans le sac. Ni pour le grand capital privé, depuis longtemps, moteurs hurlants en bout d’une piste qu’il croyait (...)

  • Lire la suite

DE MALICETTE

LE CACHE-MISÈRE

vendredi 21 juin 2019 , 31 : visites

«  Les petits garçons en bleu et les petites filles en rose. Tout le monde en rang et personne ne bronche. Vous voilà, chers enfants, tous égaux dans le meilleur des mondes de l’école et à l’abri des fureurs du siècle ». Ainsi pourraient s’exprimer MM. Blanquer et Baroin, souhaitant sans doute dissimuler les différences sociales. Simple escroquerie, car l’uniforme ne cache ni la couleur de la peau ni la façon de parler. La blouse unique ne gomme pas les retards scolaires dus au milieu social. On verra toujours les belles godasses, le portable, le beau matériel du riche et la petite mine du gosse qui ne mange pas à sa faim. Et puis, on le sait, les familles riches mettent depuis longtemps leurs mômes dans des écoles privées.

L’école n’a pas pour rôle d’embrigader les gosses en les excluant du monde extérieur. Au lieu de les préparer à l’affronter, chacun à sa manière, certains aimeraient leur imposer un moule pour y vivre confiné et discret, pas revendicatif surtout. L’uniforme, c’est bien connu, est fait pour briser les personnalités.

Mais, les élections sont là pour le vérifier, notre société vit une phase régressive. Le vote pour l’extrême droite inquiète. Il dévoile un élitisme sociétal exacerbé. Comme autrefois. D’un côté les « sang bleu  » et le reste de l’humanité bonne à diriger et à exploiter. C’est un racisme anti-pauvre qui remonte à loin et va de pair avec la régression sociale.

En proposant une mesure désuète qui met la poussière sous le tapis, nos édiles se gardent bien de s’attaquer aux inégalités particulièrement féroces en France, les inégalités sociales, sources des inégalités scolaires.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|