L’honneur et la dignité sont les dernières richesses des pauvres et des opprimés.” Albert Camus

L'Humeur
  • VOS PAPIERS !
  • 3 mai 2019
  • Quand des journalistes enquêtent sur la vente d’armes à l’Arabie saoudite, et établissent un lien avec les corps déchiquetés d’enfants yéménites, on voit bien qu’ils mettent en péril la sécurité nationale. Heureusement, les traitres sont convoqués par la (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE
  • 3 mai 2019
  • On se souvient de la « fracture sociale » de Chirac pour la présidentielle de 1995. En fait, l’expression a été forgée par un philosophe et historien (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2019 > Mai 2019 > La dépêche N°1545 > CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE

CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE

histoire de “plis”

vendredi 3 mai 2019 , 36 : visites

On se souvient de la « fracture sociale  » de Chirac pour la présidentielle de 1995. En fait, l’expression a été forgée par un philosophe et historien ‘atypique’, Marcel Gauchet, qui, à propos de la lutte des classes, expliquait : « Il est devenu indécent d’en parler, mais ce n’est pas moins elle qui resurgit là où on ne l’attendait pas pour alimenter la poussée électorale continue de l’extrême droite [...] Un mur s’est dressé entre les élites et les populations, entre une France officielle, avouable, qui se pique de ses nobles sentiments, et un pays des marges, renvoyé dans l’ignoble, qui puise dans le déni opposé à ses difficultés d’existence l’aliment de sa rancoeur.  » Comment n’y pas voir là le mal qui pourrit nos sociétés, ronge la planète et que nous, les communistes - d’autres aussi - appellons «  capitalisme  » ? Là où Chirac annonçait une « fracture  », Macron ne voit que des « plis ». « Que s’est-il passé au fond depuis le mois d’octobre dernier dans notre pays ? ... il y a comme des plis de la société qui se sont en quelque sorte révélés », a-t-il dit lors du boniment télévisé de la semaine dernière.

Un pli, c’est moins grave qu’une fracture. Un coup de fer à repasser et hop ! Le président a sorti le fer à vapeur, et surtout à fumée, pour nous repasser. Opération délicate après avoir lessivé 99% des français, froissé les services publics et fait bouillir « les gens qui ne sont rien ». Il fallait une bonne dose de culot pour se donner un air de gros bénêt qui n’aurait rien vu venir, promettre d’alléger la charge du carrosse tout en fouettant plus fort l’attelage pour accélérer le train. Toute comparaison gardée, il y a une similitude entre un Louis XVI hors-sol, écrivant dans son journal, le 14 juillet : « rien », et notre roi des banquiers et des actionnaires. L’histoire ne se répète jamais à l’identique. Peut-être... Mais les « plis » se ressemblent souvent.

LE CAPITAINE TRICASSE

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|