“Disparaissez enfin, révoltantes distinctions de riches et de pauvres, de grands et de petits, de maîtres et de valets...” Manifeste des Égaux (1795)

L'Humeur
  • DE GUY CURE
  • 11 janvier 2019
  • Benalla, c’est bien fini. Circulez, y a plus rien à voir ! Après le gouvernement, tous les EnMarcheurs ont répété qu’il y avait des problèmes bien plus importants à affronter et qu’il fallait tourner la page d’une péripétie. Effectivement, dans les jours (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE
  • 11 janvier 2019
  • Pas de coup de pouce au Smic, pensions et minima sociaux "décrochés" de l’inflation pour leur indexation (0,3% de revalorisation au lieu de 1,6% (...)

  • Lire la suite

Évasion fiscale

le pcf secoue le cocotier de google

vendredi 11 janvier 2019 , 5 : visites , par LDA

Cela ne date pas d’hier que les communistes multiplient les initiatives pour mettre un terme au cancer de l’évasion fiscale. Ils étaient mardi chez Google, « expert en la matière ». Le même jour était déposée une proposition de loi pour imposer à la source les multinationales.

Fabien Roussel, Ian Brossat, Pierre Laurent... élu.e.s et militant.e.s du Parti communiste français se sont rendus, mardi, au siège parisien de Google. Non pas une visite de courtoisie mais de prostestation, après la récente annonce de la « cagnotte » de vingt milliards d’euros de bénéfices mise au frais aux îles Bermudes. Il s’agissait, avec cette visite, de secouer le cocotier du représentant français du géant mondial du numérique, qui a soustrait à l’impôt, aux USA et en Europe, cette somme colossale. Google n’en était d’ailleurs pas à son coup d’essai et les montants exfiltrés sont en régulière progression, malgré des investigations judiciaires, en particulier françaises et italiennes. De 12 milliards en 2014, le « pognon de dingue » avait déjà gonflé à 15,9 milliards en 2016, grâce aux combines dites du « double irlandais » et du « sandwich hollandais  ».

L’Union européenne complice des « montages »

Alors que les français sont contraints de se serrer la ceinture, les multinationales, non contentes d’engranger les aides publiques tout en licenciant au gré des fluctuations de leurs cotes boursières, profitent de failles juridiques béantes pour échapper à l’impôt, se défilant de leurs obligations de contribution à l’effort national du pays où elles sont implantées, pays d’ailleurs qui a souvent mis la main à la poche pour les accueillir. «  C’est du vol organisé, de la délinquance en col blanc. C’est légal uniquement parce que l’Union européenne accepte d’être complice de ces montages. La responsabilité de l’UE et de tous les chefs d’État est énorme  », estime le secrétaire national du PCF. Outre le prélèvement à la source, Fabien Roussel plaide aussi pour une véritable liste noire des paradis fiscaux, jugeant que « l’actuelle est bidon » ; le Luxembourg, l’Irlande et la Hollande n’y figurant pas. Preuve aussi, estime-t-il, que « les traités actuels sont caducs et à réécrire profondément ».

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|