“Les macronistes, ces personnes étranges qui veulent des contreparties aux aides sociales, mais qui distribuent sans condition des subventions aux grosses multinationales !" Ian BROSSAT

L'Humeur
  • DE MALICETTE
  • 24 novembre 2018
  • J’écoutais l’autre jour le jeu des 1 000 euros sur France Inter. Il y avait une couple de candidats, très savants répondant aux questions les plus diverses et les plus pointues et tombant tout à coup sur une avant dernière sur laquelle ils ont (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE
  • 24 novembre 2018
  • Lumière. Le récent hommage de la République à Reims aux combattants noirs. Reconnaissance tardive par l’État français aux tirailleurs africains pendant (...)

  • Lire la suite

DE MALICETTE

demain

samedi 24 novembre 2018 , 64 : visites

J’écoutais l’autre jour le jeu des 1 000 euros sur France Inter. Il y avait une couple de candidats, très savants répondant aux questions les plus diverses et les plus pointues et tombant tout à coup sur une avant dernière sur laquelle ils ont trébuché. On leur demandait qui était le créateur la Sécurité sociale. Les deux jeunes postulants se creusèrent le ciboulot sans résultat. « Il s’agit d’Ambroise Croizat  », leur souffla le meneur de jeu (qui a le bon goût de s’appeler Nicolas Soufflet).

Cette ignorance m’a interpellé. On est capable aujourd’hui de fabriquer des ingénieurs, des érudits, des puits de science, mais on les a coupés de leur histoire ancienne, qui est avant tout, une histoire humaine. On ne les a pas nourris de l’humanité qui les a engendrés. Il faut savoir d’où l’on vient. En général, nous ne sommes pas sortis de la cuisse de Jupiter. Et nous ne sommes pas non plus en marche pour y entrer, bien qu’une propagande pernicieuse nous le fasse croire.

Les mutualistes d’Aubéane qui fêtaient leurs cinquante ans d’existence, jeudi dernier, savent bien que leur humanité s’appelle solidarité. C’est un lien social d’engagement et de dépendance réciproques qui a été créé autrefois par ceux qui avaient mis leur vie dans la balance, pendant la Résistance, et qui a donné le programme du CNR, et la Sécurité sociale de Croizat. C’est ce lien qui bat toujours aujourd’hui dans le coeur de millions de gens. Et c’est cette solidarité fraternelle qui doit être la seule règle pour construire demain une autre société.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|