“Les marchés financiers n’ont que faire de la couleur politique des dirigeants des pays : ce qui compte, à leurs yeux, c’est le respect du programme économique.” Sous-commandant Marcos

L'Humeur
  • DE GUY CURE
  • 21 septembre 2018
  • Il y a peu, la presse locale montrait en 1ère page des mamans outrées à l’idée qu’on allait enseigner la masturbation à l’école maternelle. Le journal titrait avec humour sur la manipulation dont elles avaient été l’objet, en restant donc dans cette idée (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE
  • 21 septembre 2018
  • Cette année encore, la fête de L’Humanité était, dans les médias, discrète comme un pet de rosière. Les plus gros gargouillements journalistiques (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2018 > Septembre 2018 > N°1513 > CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE

CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATTOUILLE

énaurme

vendredi 21 septembre 2018 , 37 : visites

Cette année encore, la fête de L’Humanité était, dans les médias, discrète comme un pet de rosière. Les plus gros gargouillements journalistiques suivirent en contrepoint le pet d’insoumis ayant mal digéré des propos de notre camarade Ian Brossat. Je leur conseille le bicarbonate, au lieu de pleurer dans les jupons d’une presse qu’ils disent eux-mêmes exécrer. Question de logique.

Ce n’était pas l’essentiel de la Fête, contrairement à ce que télés et journaux, organes centraux de nos milliardaires, se sont décarcassés à tenter de faire croire, semant ici une peau de banane et, là, détournant yeux et oreilles tarifés de ce que les citoyens ne sauraient ni voir ni entendre. Ça s’appelle liberté de la presse. C’était une belle fête qui mûrit d’année en année, s’adoucit sans atténuer le goût rebelle qui défrise tant de moustaches. La jeunesse était au rendez-vous. Et pas que pour les concerts. Dans les débats, impertinente et pétillante comme il convient à ceux qui ont la vie devant eux et voient quelques canailles de haut vol la leur bousiller, sinon la leur voler.

Quelle leçon tirer ? La première est que si la gauche tangue et a des difficultés d’amarrage, les forces citoyennes sont là, prêtes, disponibles et poussant de plus en plus fort.Les chicaniers vontils longtemps défendre leur bout de gras, bloquer les écluses du rassemblement populaire alors que la vague grossit ? Il ne s’agissait pas le week-end dernier de montrer les muscles. Non, il fallait préparer, avec toutes celles et ceux qui le souhaitent, le chemin vers de profonds changements. D’énaurmes changements.

LE CAPITAINE TRICASSE

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|