“Même si nous sommes les témoins d’impacts climatiques dévastateurs provoquant le chaos à travers le monde, nous ne faisons toujours pas assez, nous n’allons pas assez vite.” Antonio Guterres, secrétaire général de l’ONU

L'Humeur
  • DE JEAN LEFÈVRE
  • 14 avril 2018
  • Je connais une équipe de Romillons qui a décidé de frapper à la porte du souvenir en rappelant l’histoire de tous ces rêveurs qui prirent les armes pendant la guerre et libérèrent le pays des nazis et de leurs valets. Car à la tête de la France, il y (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATOUILLE
  • 14 avril 2018
  • À y regarder de près, quand la République s’étiole, l’eczéma des “affaires” se propage. À chaque coup, chaque quille. Ces dernières années, les “dossiers” (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2018 > Avril 2018 > N°1490 > DE JEAN LEFÈVRE

DE JEAN LEFÈVRE

UN LIVRE INDISPENSABLE

samedi 14 avril 2018 , 85 : visites

Je connais une équipe de Romillons qui a décidé de frapper à la porte du souvenir en rappelant l’histoire de tous ces rêveurs qui prirent les armes pendant la guerre et libérèrent le pays des nazis et de leurs valets. Car à la tête de la France, il y avait des réalistes qui ne voulaient que la paix et le bonheur des Français. Ils faisaient semblant d’arrêter la bête immonde. À Munich par exemple. Ou bien ils la laissaient entrer dans le pays comme à Montoire. Du coup on se mit à chasser, arrêter, torturer les rêveurs et les poètes, ces gens qui n’y connaissaient rien à la politique de collaboration avec l’Allemagne.

L’équipe dont je vous parle a travaillé à raconter l’épopée de plus de 200 héros de l’Ouest aubois dans les années 40/44. Elle a reconstitué les itinéraires individuels et collectifs, retrouvé même des maquis oubliés. Un livre de 276 pages est sorti et une expo sera montée à l’Eden de Romilly*. Un travail de fourmi qu’une dizaine de membres de l’ANACR et de la FNDIRP ont suivi et amendé. Cette équipe a fait énormément pour le travail de mémoire. Faut-il ajouter qu’elle l’a fait sans à priori politique, mais dans le souci unique de faire ressurgir la vérité.

Un ami Résistant m’avait dit un jour que la politique n’avait jamais suscité son engagement. Il est vrai que beaucoup s’étaient enrôlés dans l’innocence de leur jeunesse. Mais quand ils ont eu écrasé la bête immonde et ses valets collabos, c’est leur courage, leur disponibilité, leur sacrifice qui a dicté la politique progressiste de la France de 1945.

L’équipe romillonne non plus ne voulait pas d’un livre militant, ni d’une bible témoin des martyrs. Il n’empêche qu’on ferait bien de se servir de leurs exemples pour reconstruire notre société qui se gangrène. *

Du 27 avril au 13 mai - Le livre : “La Résistance dans l’Ouest aubois” 276 pages, Ed. ANACR et FNDIRP, 13 euros.

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|