“Même si nous sommes les témoins d’impacts climatiques dévastateurs provoquant le chaos à travers le monde, nous ne faisons toujours pas assez, nous n’allons pas assez vite.” Antonio Guterres, secrétaire général de l’ONU

L'Humeur
  • DE JEAN LEFÈVRE
  • 31 mars 2018
  • L’AG de l’ADIRP* s’est tenue dimanche dans la Maison de retraite de la Moline en présence de Madeleine Billat, ancienne déportée, qui fut envoyée à Ravensbrück alors qu’elle n’avait pas dix-sept ans. Il y fut question de Résistance et donc déjà, d’histoire (...)

  • Lire la suite
Ecoutez-voir
  • CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATOUILLE
  • 31 mars 2018
  • « Vous, les élus, représentez la population ou partez ! » Tout était dit, ou presque, dans l’apostrophe d’un lycéen américain lors de la marche contre (...)

  • Lire la suite
Accueil > l’hebdo > 2018 > Mars 2018 > N° 1488 > CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATOUILLE

CE QUI NOUS CHATOUILLE & NOUS GRATOUILLE

Le rêve

samedi 31 mars 2018 , 70 : visites

« Vous, les élus, représentez la population ou partez ! » Tout était dit, ou presque, dans l’apostrophe d’un lycéen américain lors de la marche contre les armes à feu, à laquelle ont participé plusieurs millions de personnes aux USA, le week-end dernier.

On le sait, il y a sous chaque arme en vente libre aux États-Unis, un cartel d’intérêts politico-financiers. Grosso modo, la même engeance qui fera plus de beurre encore avec les 700 milliards de dollars du budget, en hausse, de la défense. Plus de la moitié du total des dépenses 2018 du gouvernement de Trump !

La semaine dernière, monsieur Le Drian, notre ministre des “affaires étranges” refourguait à l’Ukraine une cinquantaine d’hélicos militaires. Une France qui, viennent de nous dire plusieurs ONG, n’aurait pas les cuisses propres après des ventes d’armes à des potentats arabes mouillés dans la guerre, oubliée des médias, au Yémen.

Dans un monde de concurrences, de compétitions et de dominations poussées à leurs extrêmes, où le modèle du “killer”, qu’il sévisse dans l’économie ou simplement dans la société, est professé à tous les niveaux, il est réconfortant de voir les jeunes reconstruire des barricades.

L’appel de Yolanda Renee King, la petite-fille de Martin Luther King, neuf ans, cristallise le sens de la démonstration massive des citoyens américains : «  Je fais un rêve dans lequel trop c’est trop. Il ne devrait pas y avoir d’armes dans ce monde ». « J’espère [que les jeunes] ont bien à l’esprit qu’ils s’inscrivent dans un mouvement social sur le long terme », a pontifié un sénateur américain. Réponse d’une lycéenne : « Notre génération veut du changement. » Ils étaient par millions, là-bas, ce jour-là, à vouloir aussi que leurs rêves deviennent réalité.

LE CAPITAINE TRICASSE

Société Nouvelle de la Dépêche de l’Aube, 22 ter rue Anatole France- 10000 TROYES. Tél 03 25 73 32 82. Fax 03 25 73 84 13 6 SARL au capital de 300 euros. Durée 99 ans. Gérant-Directeur : jean Lefevre. Associés à part égales : Jean Lefevre, Anna Zajac, Hugues Petitjean, Françoise Cuisin, Geneviève Delabruyère. Inscription Commission Paritaire N°0211 C 87550. Abonnements : 1 ans = 30 euros Régis, publicité, petites annonces : La Dépêche de l’Aube - Imprimerie JMI 87, av Gallieni 10300 STE-SAVINE.

|